championnat, natation, 15ème édition, Bénin, hommes dames natation Bénin, Bénin, Le Héraut

15ème EDITION DU CHAMPIONNAT BENINOIS DE NATATION : Abdon Déguénon et les siens gagnent le pari

130

La quinzième édition du championnat national de la natation s’est déroulée du  samedi 18 au dimanche 19 novembre 2017 dans les piscines du stade général Mathieu Kérékou de Cotonou. Une compétition organisée des mains de maître par la fédération béninoise de natation a connu la participation de plusieurs clubs nationaux et les fans de la nage.

Ils sont au total une cinquantaine athlètes venus d’une dizaine de clubs des départements administratifs du Bénin pour prendre part au quinzième championnat nationaux de natation qui a duré 48 heures Cotonou. Au cours de ce challenge, plusieurs épreuves de cours dans l’eau ont été au rendez-vous.

Il s’agit entre autres des 50 mètre de nage brasse, des 50 mètre de nage libre, des 100 mètre de nage libre, des 100 mètre de nage brasse, des 200 mètre de nage libre et des 200 mètre de nage brasse. Pendant deux jours qu’à durer la compétition, les athlètes se sont montrés très déterminés, dévoués à la tâche en donnant une couleur particulière de succès à la  quinzième édition du championnat. Ceci s’est démontré par le fair play de chaque athlète et encadreurs.

Une marque qui n’est pas passé inaperçue par le président de ladite fédération Abdon Déguénon. Il a félicité et salué le comité d’organisation, les encadreurs des clubs et les athlètes pour les disciplines qui ont été observée tout au long de la compétition. A l’issu de la compétition qui a connu  hier dimanche son épilogue au stade de l’amitié général Mathieu Kérékou, plusieurs athlètes sont partis avec des médailles en Or, en argent et en  bronze.

Chez les dames, c’est Géneviève Sèblé, âgée de 20 ans du club des étoiles du golf qui a remporté la première place. La native de Comè a devancé ses huit collègues nageuses qualifiées pour composer la finale avec une performance de 46 secondes 43. Elle est suivie par ses sœurs du Mono Rosine Messanvi de 13 ans et de Honorine Kpanou de 15 ans. Elles sont arrivées respectivement deuxième 48 secondes 03 et troisième 49 secondes 22. Les dames ont composé l’épreuve de 50 mètre de nage libre.

Par contre chez les hommes, plusieurs épreuves ont meublé leur concurrence dans les catégories junior comme celle sénior. Dans l’épreuve de 50 mètre de nage  brasse dans la catégorie junior, Jimmy Alognissou, 13 ans du club ‘’la Sirène’’ de Cotonou a battu le record avec 44 secondes 50. Il devance ces adversaires des ‘’étoiles du golf’’, Robert Adogbagbé 17 ans, venu deuxième avec 44 secondes 66 et Blaise Hounmey 16 ans arrivé troisième à 44 secondes 78. Dans l’épreuve de 200 mètre de nage libre, catégorie senior, c’est le natif de grand-Popo, Emile Zianléko, 18 ans  qui a fait la différence en dévasant ses camarades du même club ‘’les étoiles du golf’’ par le chrono de 2 minutes 53 secondes 70. Il est suivi de Daniel Egbemimon 24 ans, deuxième à l’arrivé avec 3 minute12 secondes 60 et Nathanaël Adogbagbé 19 ans, troisième avec 3 minutes 17 secondes 50 au chrono. Jimmy Alognissou, a fait un doublé en remportant l’épreuve de 50 mètre de nage libre après la nage brasse.

De l’autre côté des senior du 50 mètre de nage brasse, Kpanou Jefferson 19 ans du club castors swimming  a pris le déçu sur Emile Zianleko 18 ans et Soton Yandédji 18 ans du club matin pêcheur de Sô-Ava. Toujours dans la catégorie sénior, des épreuves des 100 mètre de nage libre, Kpanou Jefferson a encore mis en branle son expertise pour passer son vis-à-vis avec une performance d’une minute 13 secondes 09.

Soulignons que plusieurs clubs ont pris part à la compétion. Il s’agit entre autre des Tisserins, des Castors swimming, des étoiles de golf, la sirène, le doffun du golf, matin pêcheur et bien d’autre.

Moïse TCHEGNONSI



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.