16eme édition de Aïzohwendo: Christophe AISSI satisfait de l’organisation

174

L’esplanade du marché de Glodjigbé a servi de cadre à la célébration de la 16 ème édition de Aïzohwendo des filles et fils venus des régions Ayizo le jeudi 15 août 2019.

C’est par une messe d’action de grâce  de l’église catholique de Glodjigbé que les fils de l’ère culturelle Ayizo, tous habillés en tenue traditionnelle bleue griffée à l’effigie Ayizo , ont clôturé cette 16 ème d’Aïzohwendo dans un décor à nul autre pareil . Le père célébrant dans son adresse après avoir expliqué le symbolisme de la fête de l’ascension qui a une coïncidence avec la célébration de Ayizohwendo, a invité les uns et les autres à l’unité autour de la valorisation des patrimoines culturels Ayizo. Autorités politico-administratives ont massivement effectué le déplacement pour cette 16 ème édition. Parmi eux Christophe AISSI, chef d’arrondissement de Zinvié , natif de la 6 ème circonscription électorale, était présent à cette édition. Après avoir remercié le comité d’organisation ayant à sa tête le chef d’arrondissement de Glodjigbé WINSOU Thomas pour sa détermination, sa ténacité pour la tenue à bonne date et une organisation hors pair, il a promis s’impliquer davantage dans l’organisation de la prochaine édition pour un véritable envol avec introduction d’autres activités culturelles époustouflantes. Il a pour finir, exhorter ses frères et ses sœurs de l’ère culturelle Ayizo, que les retrouvailles se déroulent désormais dans une vision prospective. Les différentes équipes des diverses compétitions organisées dans le cadre de cette célébration ont été distingués, au terme des manifestations des divertissements démarrés quelques semaines avant le jour de la fête.

Oscar MEDO-ADOKON



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *