1ER VICE-RECTEUR PROFESSEUR MARCEL ZANNOU AU SUJET DES INSCRIPTIONS À L’UAC : ” IL N’Y AURA PAS DE PROROGATION DE DELAI”

120

La fin des inscriptions au titre de l’année académique 2019-2020 est fixée par l’autorité au Vendredi 28 février 2020. Mais les étudiants ne s’empressent pas pour valider leur inscription, c’est du moins le point fait le service de la scolarité.

 

Les étudiants viennent au compte-goutte sur les lieux d’inscription remplir les formalités depuis l’ouverture des opérations. Malgré la note du recteur qui fixe le délai impératif de la fin des inscriptions, les étudiants continuent de lambiner et d’espérer une prorogation du  délai.

 

Mais le recteur a réagi en insistant sur le respect strict du délai “La fin des inscriptions est fixée au 28 février 2020. Je constate à ce jour que 50% des étudiants n’ont pas validé leur inscription et ils ne sont pas pressés. Il faut les prévenir qu’il n’y aura pas de prorogation de délai.” a-t-il confié à notre journal.

 

Le professeur Marcel ZANNOU, 1er Vice-Recteur de l’Uac a surtout rappelé les conséquences pour ceux qui n’auront pas validé leur inscription “Ceux qui n’auraient pas validé leur inscription ne pourront pas composer au 2è semestre et perdront l’année académique” prévient l’autorité.

 

Il faut rappeler que la détention des fiches de préinscription n’est pas synonyme de la fin du processus de la validation.

Ange MTOAMA



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *