1ère EDITION DU FORUM JEUNE DE LA COMMUNE DE GRAND-POPO : Une couche vulnérable désormais promue

115

Organisée conjointement sous la haute autorité du Maire de la commune de Grand-Popo, Anani HLONDJI  et de la GIZ,  la 1ère édition du forum jeune de la commune de Grand-Popo s’est ouverte le  vendredi 13 septembre 2019 dans la salle de délibération de la mairie de Grand-POPO. L’objectif de cette activité est de   promouvoir l’implication de la jeunesse dans l’élaboration, le suivi et l’évaluation des politiques publiques locales.

La décentralisation et  les compétences de la Mairie ; l’employabilité des jeunes sont les deux  thèmes qui ont fait objet de deux communications respectivement présentées par le Chef d’Arrondissement de Gbéhoué, Richard KPATCHA et Crespin Kossi NONDICHAO en présence des jeunes, les élus locaux, les agents de la mairie et l’Assistant Technique de la GIZ. Dans son allocution, le Maire de la commune, Monsieur Anani HLONDJI a invité les jeunes à saisir cette opportunité  qui leur est offerte. À sa suite, le deuxième Adjoint au Maire, Prosper GNONKOKPON s’est  posé la question de savoir s’il y a de jeunes à Grand-Popo. Pour le Chef d’Arrondissement, les jeunes ne sont pas en association, c’est pourquoi la participation est sélective.

C’est maintenant nous allons-nous structurer dans nos arrondissements». Pour corriger cette défaillance, il a été mis sur pied un comité d’organisation des associations des jeunes, composé de Sept membres soit un membre par arrondissement. Par ailleurs les jeunes se sont repartis en quatre groupes thématiques : Environnement, Culture ; Economie et Genre, supervisés par le Chef Service du Développement Local et de la Planification, Kossi Rodrigue DJOSSOU.

Dans sa présentation, le Chef d’Arrondissement a définit la décentralisation comme étant ‘’le pouvoir à la base, la démocratie à la base’’ et a abordé le contenu des lois sur la décentralisation, les droits et devoirs des jeunes. Pour lui, toute personne âgée de 18 ans sachant lire et écrire peut candidater pour le poste du Maire. Parlant des droits des jeunes, le deuxième Adjoint au Maire, affirme exhorte l’assistance que les portes de la Mairie  leurs sont  grandement ouvertes car, aucun développement n’est possible sans les jeunes. Satisfaits de l’évènement, les uns et les autres ont souhaité la pérennité des activités du Forum.

Flavien AGBELESSESSI



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *