Home / Fashion / Health & Fitness / À LA DÉCOUVERTE DE L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE : Un tueur silencieux aux conséquences sévères

À LA DÉCOUVERTE DE L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE : Un tueur silencieux aux conséquences sévères

L’hypertension artérielle est caractérisée par une pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins, elle parait anodine, car, elle est généralement asymptomatique. Cependant, elle constitue l’une des affections cardiovasculaires les plus dangereuses.Souvent diagnostiquée de manière fortuite et tardive, l’hypertension artérielle (HTA) est la maladie cardiovasculaire la plus fréquente. La plupart des hypertendus (personnes souffrant d’hypertension artérielle) ignorent qu’elles sont atteintes. Néanmoins même s’ils sont rares, certains troubles peuvent être révélateurs de HTA. Parmi celles-ci se trouvent les maux de tête accompagnés de fatigue, vertiges ou bourdonnements d’oreilles, palpitations, saignement du nez, engourdissement ou fourmillement dans les pieds et les mains. Toutefois l’HTA reste asymptomatique et souvent héréditaire. Jocelyne ALLAGRO, une sexagénaire affirme avoir découvert son hypertension, il y a un an, pourtant avant, elle ne s’est jamais doutée de rien. Ce qui amène le cardiologue HOUNKPATIN  à conclure que ce mal constitue est un problème majeur de santé publique.

Effets de risques et traitement

L’âge et les prédispositions héréditaires, l’inactivité physique, le tabagisme, trop de stress, une alimentation riche en sel et en matière grasse et faible en potassium ainsi que l’obésité générale, abdominale et le surpoids sont quelques facteurs de risques de l’hypertension artérielle. C’est pour ces raisons que le cardiologue définit l’HTA comme un facteur qui favorise le dépôt de graisse sur les proies de l’artère compromettant par conséquent l’irrigation des organes. Sur le long terme, elle endommage le cœur et les vaisseaux. Elle peut en outre s’attaquer au cerveau, aux membres inférieurs, aux reins et aux yeux. En cas de non-prise en charge, l’HTA non équilibré va favoriser un dépôt de graisse sur les parois des artères pouvant aboutir à leur fermeture. Cette maladie est responsable de l’Infarctus De Myocarde (IDM), c’est à dire la mort des cellules cardiaques, des Accidents cardio-vasculaires (AVC) si elle atteint les artères du cerveau et l’Artériopathie Oblitérant des Membres Inférieurs (AOMI) si elle atteint les artères des membres inférieurs. Cependant, il existe plusieurs moyens de prévention pour pallier ou traiter ce mal. Dr HOUNKPATIN, en propose quelques-uns. Il cite : << pratiquer des exercices physiques réguliers, mener des stratégies pour dissiper chaque fois son stress quotidien, corriger son surpoids, arrêter le tabagisme, contrôler son alimentation, c’est à dire, privilégier les viandes blanches (volaille, lapin…..), beaucoup évité les viandes rouges (mouton, bœuf…) prendre des aliments riches en légumes, fruits et poissons, privilégier l’huile d’olive, tournesol et opter pour les céréales riches en fibre alimentaire. Le nutritionniste Cédric ZANVO quant à lui incite la population à réduire la consommation des rehausseurs de goûts tels que les bouillons cubes et le sel.

Islamia AFFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *