TOURNOI DE DÉTECTION DE NOUVEAUX TALENTS:Geoffroy BOKOSSA, un pur talent à suivre
12 février 2019
CÉRÉMONIE DE REMISE DE DIPLÔME A VIDÉO LEADER/ PARAKOU : 25 Techniciens audiovisuels mis sur le marché de l’emploi
23 février 2019

Association pour le Développement des Activités Documentaires au Bénin : Un nouveau bureau prend les rênes

L’association pour le Développement des Activités Documentaires au Bénin a tenu une assemblée générale élective le samedi 23 février 2019 dans l’amphithéâtre Etisalat de l’université d’Abomey-Calavi. Celle-ci dans le but de renouveler les membres du bureau qui sont à terme de leur mandat

« 40 ans de renouveau pour l’importation documentaire au Bénin. Entrevoir l’horizon avec de nouvelles perspectives. » Ceci est le thème sur lequel les communications de cette assemblée se sont accentuées suivi de l’élection. C’est devant un parterre de membre et adhérant à l’association que cette assemblée s’est tenue. Sont élus pour un mandat de deux après l’élection Hermione Dossou-kohi, archiviste documentaliste à son propre compte ; Charmel Dossou, archiviste au ministère des sports ; Rock Gbedo, responsable de la bibliotheque du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ; Maxim Ahoga, archiviste et documentaliste chargé des dossiers médicaux au CNHU ; Patrice Noudeke, archiviste à la direction des impôts du ministère de l’économie et de la finance respectivement aux postes de la présidence, du premier vice-président, du deuxième vice-président, du trésorier général et du secrétaire administratif. A en croire la présidente le nouveau bureau dont elle a à sa charge, a beaucoup de défi à relever et surtout mener des actions pour donner plus de visibilité et de mobilisation à l’ADADB. « Promouvoir au métier des archivistes et les documentalistes et aussi résoudre les problématiques propres au secteur de l’archive et la documentation. ». « Je pense qu’au nombre des problèmes qu’on a relevé au niveau de l’ADADB, les membres ne sont pas mobilisés donc il faut des actions autour desquelles les membres vont se mobiliser forcement, c’est-à-dire les actions qui les interpellent à différent niveau. Des actions qui vont impacter sur notre environnement pour que les gens sachent qu’il y a non seulement les professionnels dans ces domaines et voilà ce que ces professionnels font à l’endroit de la population » va-t-elle ajouter. Pour Charmel Dossou, ancien et actuel premier vice-président, il estime que le bureau sortant à atteindre 49% des objectifs qu’ils se sont fixés lors de leur prise de fonction. Par ailleurs, il invite le bureau entrant à actualiser les textes et faire en sorte que l’association puisse avoir plus d’échos afin qu’ils pussent aboutir à leur vœux le plus cher qui est le vote de la loi portant sur les archives au bénin. Pour rappel, l’ADADB a vu le jour le 01 juin 1980 et a pour objectif principale de rassembler les archivistes et documentalistes autour du thématique de l’archivage au plan national.

KOSSOUHO Wilfride

Le Héraut
Le Héraut
Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.

Comments are closed.