D’un arc-en-ciel permanent dans le firmament
21 mars 2019
Qualification des Ecureuils pour la CAN 2019 : Retour sur le parcours d’une sélection
28 mars 2019

BUE INE / UAC :  Gildas Richard Padonou installé dans ses fonctions

Justin Okambawa, le nouveau Pdt du BUE

Pour les 12 prochains mois, le Bureau d’union d’entité de l’Institut National de l’Eau (Bue/Ine) sera dirigé par une nouvelle équipe présidée par Gildas Richard Padonou. La cérémonie qui a consacré la passation de charge entre le bureau sortant et celui entrant a eu lieu le vendredi 22 mars 2019 dans la salle G1 de la zone master régionale de l’Université d’Abomey-Calavi.

Après l’élection qui a eu lieu le 22 février 2019 au sein du Bureau d’union d’entité de l’Institut National de l’Eau (Bue/Ine), l’institution a procédé à l’installation d’un nouveau bureau pour les 12 prochains mois conformément aux textes et statuts qui la régissent. Ce nouveau bureau est composé de 9 membres, dont 3 femmes. Il s’agit de Gildas Richard Padonou, le tout nouveau président ; Nel Kounouewa, le vice-président ; Michel Togodo, le secrétaire général ; Marie-Michelle, la secrétaire adjointe ; Gildas Biaou, le trésorier général ; Marie-Reine, la trésorière adjointe, Bommenel  Gnonlonfi, le directeur chargé des affaires sportives et culturelles et Oriane Venus  Chabossou, la chargée de communication.

Ces derniers, devant membres du bureau fédéral, responsables étudiants, étudiants, et parents ont fait le serment et pris l’engagement de respecter les textes qui régissent le bureau, de consacrer tous leurs efforts pour la préservation de l’intégrité et de la sécurité de l’union, ainsi que de défendre le droit des étudiants. Justin Okambawa, le président sorti, désormais honoraire, invite les nouveaux membres à de la retenue dans le travail et à une prise de conscience des défis de l’Ine impliquant les étudiants en général et ceux du Bue en particulier. « Je les invite à savoir dépenser financièrement, car l’administration n’a pas l’envie de nous aider et d’être à l’écoute des étudiants pour pouvoir résoudre les problèmes à temps pour un bon résultat en fin de mandat» a-t-il ajouté.

Conscient de l’immensité de la tâche qui attend son bureau quant aux problèmes et difficultés des étudiants de l’Ine, Gildas  Richard Padonou, le tout nouveau président se fixe déjà des objectifs. « Nous pensons consolider notre niveau intellectuel, organiser des travaux dirigés, des sorties pédagogiques et récréatives à l’endroit des étudiants en eau, relever les défis et enjeux actuels de l’institution, avoir une collaboration franche avec les étudiants et les autorités de l’INE ».

Il invite également les étudiants dudit institut à travailler pour garder le flambeau de l’INE. Venu rester aux côtés de ses pairs, Dady Emmanuel Fahissol, père fondateur du Bue/Ine, n’a pas manqué de les inviter à se mettre résolument au service des étudiants. Godline Agbidinoukoun, présidente de la Fédération Nationale des Etudiants du Bénin, à son tour, a exhorté la nouvelle équipe à l’humilité, l’assiduité, la sincérité et au travail. Par ailleurs, il convient de mentionner que le bureau sorti a fait le bilan des réalisations qui ont été faites au cours de son mandat notamment l’organisation de la journée internationale de l’eau, de la journée de l’étudiant en eau, la signature de contrat avec quelques partenaires sociaux, l’organisation des travaux dirigés à l’endroit des étudiants.

 

 

Emmanuel AZINHOU

Le Héraut
Le Héraut
Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *