Journée Mondiale du Théâtre : Les universitaires passent au scanner le théâtre béninois
14 avril 2019
3ans de gestion du gouvernement Talon : Qu’a gagné l’enseignement supérieur ?
10 mai 2019

Participation aux législatives de 2019 : L’opposition ne s’avoue aucunement vaincue

Même si la Commission électorale nationale autonome poursuit avec rigueur le processus électoral en cours, l’opposition exclue ou disqualifiée refuse de s’avouer vaincue. Mot d’ordre : Pas d’élection sans l’opposition.

Les législatives du 28 avril 2019 vont-elles se tenir à bonne date et sans l’opposition ? Enigme, car la question reste d’actualités même si seuls les deux partis sortis des « entrailles » du Chef de l’Etat sont qualifiés pour participer à ce scrutin. Déjà les rues sont aux couleurs des logos et enseignes de l’Union progressiste et du Bloc républicain. Cependant que l’opposition ne s’avoue pas vaincue.

De petits efforts de résistance s’observent déjà dans le pays. Alors que l’ex-président Yayi Boni jette son dévolu sur Dieu, Restaurer l’Espoir du tonitruant Candide Azanaï, l’Union sociale démocrate de Sébastien Ajavon, la Renaissance du Bénin-aile-Soglo continuent de dire pas d’élection sans l’opposition. Et mieux, le Parti du Renouveau Démocratique, ainsi qu’on peut le lire dans le communiqué du parti en date du 16 avril 2018, vient conforter cette position des partis de l’opposition.

Patrice Talon qui clame son attachement ferme à la loi va-t-il céder ? Nul ne le sait. Ce qui est connu de tous, c’est qu’il ne permettra  « à personne de brûler le Bénin ». Sauf que les partis de l’opposition n’entendent pas brûler le pays mais de participer aux scrutins législatifs pour le renouvèlement de la 7ème législature. Quel camp va-t–il remporter ? Seul le temps en dira plus sur ce duel alléchant.

Taïwo Ayola ONIONKITON

Le Héraut
Le Héraut
Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *