3ans de gestion du gouvernement Talon : Qu’a gagné l’enseignement supérieur ?
10 mai 2019
Projet Débat Littéraire : ‘’Meurtre à  la pendjari’’ de GANSOU WEWE ouvre la saison 2
10 mai 2019

SOUTENANCE DE THÈSE À L’UAC : Mention très honorable pour Ayélodjou Roger Atchouta

Le département de sociologie anthropologie de la faculté des sciences humaines et sociales a enregistré un nouveau docteur dans la spécialité socio-anthropologie de la santé.  Il s’agit d’Ayélodjou Roger Atchouta qui a défendu le fruit de ses travaux de recherche de doctorat dans l’amphithéâtre ex-flash de l’Université d’ Abomey-Calavi.

Mention très honorable avec félicitation des membres du jury. C’est sur cette note que Ayélodjou Roger Atchouta a été déclaré docteur dans la spécialité socio-anthropologie de la santé au département de sociologie anthropologie de la faculté des sciences humaines et sociales de l’Université d’Abomey-Calavi. Devant un jury international composé de 6 membres présidé par le professeur Adolphe Codjo Kpachavi, l’impétrant a défendu le fruit de ses travaux de recherches portés sur « réticence à la vaccination anti-poliomyélite en milieu Hôli dans la commune de Pobè au Bénin : logique et pratiques des acteurs ».Écris dans un document cde 323pages reparties en deux grandes parties, ce travail a pour objectif général de trouver les logiques pratiques sociales et médicales qui favorisent la réticence à la vaccination anti-poliomyélite en milieu Hôli de Pobè.

Pendant près de  12 mois de recherches, le candidat a étudié les contours de la vaccination dans son lieu de recherches. « Nous avons constaté beaucoup de choses et en tant que sociologues, nous sommes allés pour approfondir les réponses que les enquêteurs nous avaient données qui fait partir faire une étude commandée, la question financière, la question logistique, la question du temps » a ajouté Ayélodjou Roger Atchouta.   Ce dernier poursuit en disant que les statistiques observées à la suite de la recherche documentaire montre que le taux de participation par  rapport au « vaccin VPO » dans le département d’Atacora  est de 44% alors que sur le territoire national cela avoisine 55 à 56%.

Pour le professeur Adolphe Codjo Kpachavi, le président du jury, le sujet est d’actualité et pourra contribuer à résoudre certains problèmes dans le domaine de la santé. Il a reconnu les mérites du candidat et la pertinence du sujet qu’il abordé. Le travail de l’impétrant s’est accentué sur trois variables à savoir le contexte sociosanitaire de mise en œuvre de la vaccination, pratique organisationnelle des services de vaccination et qualité de l’offre des services de vaccinations. Par ailleurs, le nouveau docteur pense poursuivre ses recherches pour approfondir mieux ses connaissances afin de contribuer à la résolution des problèmes qui minent le domaine de la santé.

Emmanuel AZINHOU

Le Héraut
Le Héraut
Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *