Région scout UAC : Simon Houssou, nouveau patron du district Fllac-Fashs
2 juin 2019
Réligion : Un nouveau temple EPF inauguré à Calavi
5 juin 2019

Conférence-débat à l’UAC : L’ouverture des données en milieu universitaire au cœur des échanges

photo de famille

L’association Géomad à travers son projet Carto-tourisme a organisé une conférence-débat sur l’ouverture des données en milieu universitaire le vendredi 31 mai 2019. Ladite conférence a eu lieu dans le bâtiment I de la zone master de l’Uac.

« Sensibiliser les docteurs, enseignants-chercheurs et étudiants en fin de formation à numériser et publier leurs données de recherche en ligne ». Tel est l’objectif principal visé par L’association Géomad à travers son projet Carto-tourisme en organisant une conférence-débat sur l’ouverture des données en milieu universitaire. Pour  Abiodoun Fréderic président d’organisation de l’association,  l’initiation de cette activité, est née du fait qu’aujourd’hui à l’université, beaucoup de thèmes ont été déjà abordés, mais le constat qui est fait est que ces données ne sont pas disponibles en ligne. Meublée par deux communications, une portant sur  l’historique et origine de l’ouverture des données et l’autre sur  la publication des données sur le site (GBIF) et leurs intérêts. Animé respectivement par Maurice Thantan, journaliste à l’ORTB et Koura Kourouma Docteur en sciences agronomiques à l’Uac.

Pour le premier communicateur, « les données ouvertes permettent d’avoir librement accès à une information modifiable, utilisable et qu’on peut partager sans contrainte. Il ajoute que ses données ouvertes doivent respecter les critères technique, juridique et économique. Pour avoir facilement accès aux données ouvertes pour les recherches scientifiques, le Dr Koura Kourouma affirme que le GBIF «Global Biodiversity Informations Facility » est le site par excellence de la sous-région et du monde entier. Il  facilite l’accès libre par l’internet aux données primaires de la biodiversité ».

A l’en croire,  Plus d’un milliard trois cent quatre mille données d’occurrences sur la biodiversité y compris les données des chercheurs du Bénin sont publiées sur ce site. Les initiateurs de ladite conférence pour finir, ont invité toutes personnes en général et en particulier les acteurs universitaires à donner de visibilité à leurs différents travaux de recherche en les mettant en ligne.

Mouenzime Obaonrin &  Rodrigue Kossouho (Stagiaires)

Le Héraut
Le Héraut
Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *