Breaking News
Home / A la Une / 2ÉME ÉDITION D’OCTOBRE ROSE : ANAGO BIGNON NADEGE SOUCIEUSE DU BIEN-ETRE DE LA FEMME

2ÉME ÉDITION D’OCTOBRE ROSE : ANAGO BIGNON NADEGE SOUCIEUSE DU BIEN-ETRE DE LA FEMME

Le restaurant Bid de l’Université d’Abomey -Calavi a servi de cadre à la réédition du projet Octobre rose par les influenceurs le jeudi 31 Octobre 2019. Initié par la journaliste Anago Nadège Bignon, ledit projet est à sa deuxième édition.

Le cancer de sein, un mal qu’il faut détecter et soigner à temps. Telle est la préoccupation majeure des influenceurs du projet Octobre rose.

Sous la houlette de l’initiatrice du Projet, la nommée Anago B. Nadège, journaliste et communicatrice, cette deuxième édition a connu la présence d’éminentes personnalités notamment du  Directeur  de Radio Univers, M. Ristitut Hounsa, de madame Tessy victoire sage-femme d’État et spécialiste des questions du cancer de sein et bien évidemment de monsieur Martial A. Manager des Entreprises Agro- alimentaires.

Devant une centaine de jeunes filles et de jeunes hommes, à l’Université d’abomey calavi ces influenceurs ont exposé l’importance pour la femme de se faire dépister pour le cancer de sein.

Selon madame Tessy Victoire, plusieurs étapes sont nécessaires pour qu’une femme détecte si elle est atteinte du cancer de sein ou non.

D’après ses explications, il sied de retenir qu’il est impérieux pour la femme de procéder à la palpation de ses seins pour connaître l’état  de ces derniers.

Et si éventuellement elle remarquait la présence des boules ou une anomalie au niveau de ses seins, cette dernière a le devoir de se rendre vite au soin pendant qu’il est encore temps pour que le mal soit vite traité et guérit afin d’éviter plus tard des complications qui même peuvent conduire à l’ablation du sein malade.

Pour pallier à cela il convient selon le nutritionniste de contrôler son alimentation. Il a conseillé qu’il est bien de consommer beaucoup de fruits et des légumes puis d’éviter la consommation de la viande rouge.

C’est à travers une photo de famille que cette deuxième édition a connu son apogée. Édition que les participants ont aimé et ont formulé des doléances pour qu’elle soit habituelle.

Aimé AKEKE

 

Check Also

Deuxième édition du Forum du vivre ensemble: Le président Fortuné Ahouissou et ses collaborateurs gagnent le pari d’une bonne organisation. Lomé la capitale togolaise a abrité les 28,29 et 30 novembre dernier la deuxième édition du Forum du vivre ensemble. L’activité a connu la participation des jeunes dudit espace. “Place de l’entrepreneuriat communautaire dans la gouvernance socio-économique des États membres du Conseil de l’Entente” ,c’est le thème choisi pour cette nouvelle édition du Forum du vivre ensemble.Les travaux ont eu pour cadre l’ enceinte du complexe Agora Senghor. A la cérémonie officielle de lancement des activités , Dr Ouro-Djobo Samah, directeur du Centre régional de formation en entretien routier ( CERFER) , une institution spécialisée du Conseil de l’Entente a loué cette initiative de l’OCJE ( Organisation du Conseil des jeunes de l’Entente) qui vient prouver selon ses dires que << la jeunesse est capable du meilleur>>. Pour finir, il va saluer l’endurance du président de l’organisation Fortuné Ahouissou et toute son équipe pour la persévérance et la témérité avant d’inviter les différents participante à profiter de ce Forum pour davantage faire promouvoir le vivre ensemble dans l’espace Entente .Biram Amouzounvi , Sèdjro Vénunye ,Hermas Atingli, Laure Amoussou- Amana ,Élie Apédo et Miguelle Houéto sans oublier Marilyse Adjanonhoun ont été les formateurs retenus pour la présente édition. Ils ont entretenu leurs frères et sœurs sur des thématiques touchant à leur quotidien. On peut énumérer ” leadership entrepreneurial: un défi pour la jeunesse de l’espace de l’Entente “, “Stratégies de mobilisation des ressources pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs dans l’espace Entente”, ” Femme leader, femme autonome et femme entrepreneure” pour ne citer que celles là. Même avant le départ de toutes les délégations, le Conseil de l’Entente a adressé ses félicitations à tout le comité d’organisation. La troisième édition aura lieu dans un pays qui sera désigné lors d’une séance de travail entre les différents responsables de l’OCJE et les coordinateurs . Le Forum du vivre ensemble a connu la présence des jeunes des cinq pays membres du Conseil de l’Entente ( Bénin, Niger, Togo, Burkina-Faso et Côte d’Ivoire).

 Lomé la capitale togolaise a abrité les 28,29 et 30 novembre dernier la deuxième édition …

1ère journée de la Coupe CAF : ESAE chute d’entrée devant RS Berkane

  Pour sa première en match de poule de la coupe CAF, ESAE s’est lourdement …

BENIN/FOOTBALL/LIGUE 1: LES STATISTIQUES A RETENIR APRES 7 JOURNEES

À l’issu de la 7ème journée, les filets ont tremblé à 12 reprises soit un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *