3e ÉDITION DE THE VOICE AFRIQUE FRANCOPHONE:

287

Dame LadyShine remporte la finale

(Carina Sen et Gyovanni HOUESSOU représentent valablement le Bénin)

Carina Sen et Gyovanni HOUESSOU ont représenté le Bénin lors de la finale de la saison 3 du concours The Voice Afrique Francophone. Ladite compétition s’est ténue le samedi 01 mai 2021 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire en Côte d’Ivoire.

« Réunir des talents musicaux venus du monde entier » telle est la vision de la version africaine francophone de l’émission de télécrochet The VOICE. Ainsi,pour avoir tenté d’hisser le drapeau du Bénin sur le toit de l’Afrique, les deux représentants  Gyovanni HOUESSOU  et Carina Sen  du Bénin, ont été consacrés 2ème et 3ème avec respectivement 23,32% de votes pour Gyovanni et 19,31% de votes pour Carina après LadyShine, la burkino-ivoirienne qui remporta le trophée Dominique Ouattara dédié à la gagnante de la saison avec 39,01%. En effet, après de nombreuses épreuves, deux des candidats du Bénin ont pu se faire qualifier pour la phase finale de la compétition. Ils sont au total quatre candidats dont deux du Bénin, l’un du Burkina-Faso et l’autre du Togo se sont disputés la 1ère place. La compétition devant se dérouler en deux phases, ce fut la candidate Carina Sen coachée par l’artiste Lokua Kanza, qui a été la 1ère à monter sur scène pour un premier passage. Ensuite, ce fut le tour de Foganne le togolais représentant l’équipe du Coach Hiro de prendre le relais. Coaché par Charlotte Dipanda, Gyovanni le béninois a été invité pour sa prestation. Enfin, ce fut la prestation de Ladyshine,burkinabaise d’origine qui marqua la fin de ce 1 er passage. Après diverses prestations des artistes Hiro, Charlotte, Youssoupha et Lokua Kanza, la deuxième partie de la soirée a débuté avec toujours l’entrée sur scène de la béninoise Carina Sen qui cette  fois si est accompagnée de l’artiste ivoirien dit Kerozen pour une prestation en duo sur un titre de ce dernier. A suivi, juste après, sa concurrente du Burkina aux côtés du chanteur ivoirien Bailly. Le chanteur Gyovanni du Bénin passa après elle, pour son duo. Pour finir, le candidat togolais a presté aux côtés de la chanteuse Sessimè du Bénin. Au cours de la compétition, les différents coachs n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction quant à la prestation des quatre candidats.  « Je remarque que ce soir,le niveau est monté » a laissé entendre l’un des membres du jury. Dans les coulisses, les candidats eux aussi se sont exprimés. « J’ai donné tout ce que j’avais » a précisé l’un d’eux. Animée par Claudy Siar, cette soirée a été en grande partie marquée par l’annonce des résultats. Notons que seuls les votes du public ont parlé en faveur des candidats. La soirée prit fin par la remise de trophée à la gagnante et les regards sont désormais tournés vers l’édition prochaine.

Déo-Gratias GBENAMETO ( stagiaire)


TAG

Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *