3ÈME ÉDITION DE MISS CINÉ BÉNIN 2020:
Grâce Cécile Sidokpohou s’adjuge la couronne

329

Le concours Miss ciné Bénin 2020, organisé par l’Association des Jeunes Leaders (Ajeled) a connu son épilogue dans la soirée du samedi 19 décembre 2020. L’évènement a eu lieu dans la grande salle du Fitheb.

On connaît désormais le visage de Miss ciné Bénin 2020. C’est Grâce Cécile Sidokpohou, qui a remporté la couronne le samedi 19 décembre 2020, lors d’une élection. Concours Miss ciné Bénin 2020, une initiative qui émane de l’association l’Ajeled qui est à sa troisième édition. Un concours qui veut se démarquer de l’élection traditionnelle et vise à valoriser les femmes qui travaillent dans le domaine du cinéma et promouvoir la richesse culturelle du Bénin. Selon Michael Assogba, coordonnateur de l’événement, « ce concours n’est pas qu’un simple concours de beauté mais aussi un creuset de formation en cinéma, leadership, art oratoire et développement personnel». Devant un jury présidé par Eric Todan, Directeur du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNCIA) et un parterre d’invité, les 11 candidates en lice ont prouvé leur beauté physique et intellectuelle.

Après exécution de l’hymne de l’Ajeled, chacune des 11 candidates a effectué une parade en tenue traditionnelle. Ce fut l’occasion pour chacune d’elle de dévoiler ses talents de danseuse. Elles ont esquissé des pas de danse sur plusieurs rythmes traditionnels et cérémoniels du Bénin. Viendra enfin le passage des Miss en tenue de soirée.

Au terme des différentes prestations, le jury a choisi à l’unanimité la candidate N°10, Grâce Cécile Sidokpohou comme “Miss ciné Bénin 2020”. Elle a émerveillé le public et les membres du jury par sa maîtrise des danses cérémonielles. Elle est suivie de la candidate N°3 Aïhouedji Débora Mondoukpê élue, “Miss meilleur artiste Bénin 2020”, et de la candidate N°7 Agnabtcheme Élodie, “Miss actrice du public Bénin 2020”.

Dans son intervention, Vincent Agossou, président de l’Ajeled a félicité le comité d’organisation et appelé aux trois gagnantes leurs missions. «Elles s’effectueront à organiser un concours de chant ” Belle voix”, un concours dance “Dance show” sans oublier le tournage des films en cours de réalisation» a-t-il précisé. La Miss ciné repart avec une moto neuve et les autres lauréates repartent avec de nombreux lots en nature. Il faut noter que des intermèdes artistiques ont tenu en haleine les participants à cet événement.

Elvire Agossou



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *