420

L’amphithéâtre HOUDEGBE de l’Université d’Abomey Calavi a servi de cadre à la  rentrée journalistique couplée avec la cérémonie d’accueil des stagiaires de la promotion 2021. L’événement a eu lieu le vendredi 19 février 2021 en présence des anciens membres dudit journal.

” La presse universitaire face aux défis du numérique: Quelles perspectives pour une presse plus rayonnante? ”  C’est le thème autour duquel se sont déroulée la rentrée journalistique et la cérémonie d’accueil de la promotion 2021. Un événement qui marque le démarrage effectif des activités du journal pour le compte de l’année 2021. Après le discours Sèna Serge ADJAKOU, Président du  Comité d’organisation de cette rentrée journalistique pour souhaiter la bienvenue aux invités, s’en est suivi le discours de la première autorité du journal, le Directeur de Publication Saturnin Noukpo. Ce dernier dans son allocution a exhorté ses nouveaux stagiaires à plus d’assiduité et de détermination car, pour lui, c’est maintenant que commence  le plus dur pour ces nouveaux membres du journal le Héraut.

A sa prise de parole, Cécile GOUDOUKPANGON, Marraine de cette nouvelle promotion, a d’abord reconnu les mérite du journal Le Héraut avant de  prodiguer des conseils à l’endroit de ses filleuls. Elle a profité de cette occasion pour signifier à ces derniers que ” le jour où leur plume deviendra sélective, qu’ils commencent donc par se poser de question sur le type de journaliste qu’ils souhaitent devenir.” Cécile GOUDOUKPANGON puisque c’est d’elle qu’il s’agit a promis accompagner ses futurs journalistes dans leur formation au journal estudiantin, le Héraut.

Pour sa part, Armand Bognon, Parrain de cette promotion a encouragé les stagiaires pour leur choix de suivre une formation para académique au journal le Héraut. Tout comme la marraine, ce dernier a pris l’engagement de toujours être à côté de ses filleuls dans la suite de leur formation dans le métier du journalisme.

Par ailleurs, les stagiaires ont, conformément aux textes qui régissent le fonctionnement du journal prêté serment pour ainsi certifier leur adhésion à la grande famille de la source des légendes. Ils se sont donc engagés à respecter ces textes mais aussi à faire du code du numérique, leur boussole dans l’exercice de leur profession.

Pour le porte parole des heureux du jour, Jean Baptiste HONTONNOU, c’est un jour très crucial pour eux dans leur vie. Au nom de ses collègues, il a témoigné ses sentiments de reconnaissance à l’endroit des dirigeants du journal le Héraut et également à l’endroit du Parrain et de la marraine. Pour finir, il a pris l’engagement au nom de ses pairs à travailler afin de relever les défis qui sont les nôtres. Cette rentrée journalistique marque officiellement le démarrage des activités du journal le Héraut au titre de l’année 2020- 2021.

Aimé AKEKE.



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *