193

L’ensemble Artistique et Culturel des Etudiants (EACE) a procédé au lancement officiel de la rentrée artistique et culturelle universitaire (RACU) le vendredi 26 février 2021. Déroulée sur le terrain de handball de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac ), cette rentrée vient marquer le démarrage effectif des activités de l’institution et vise à mettre en valeur les cultures béninoises.

Au cours de l’événement

« E-Culture et paix au Bénin : enjeux et défis pour l’EACE ». C’est bien sous ce thème qu’est placée cette édition de la rentrée artistique et culturelle universitaire (RACU 2021). A travers cette thématique, l’institution prône la promotion des cultures béninoises, la paix au Bénin tout en mettant en relief les défis et enjeux qui attendent l’EACE.

Ayant réunie les anciens responsables de l’EACE, avec à leur côté, les responsables des institutions estudiantines et étudiants, cette rentrée s’inscrit également dans le cadre du lancement officiel des différentes activités de l’organisation, suivi de l’exposition des cultures endogènes.

À l’occasion de cette cérémonie, les différentes sessions du club UNESCO ont fait valoir leurs potentialités, leurs savoir-faire à travers des prestations riches en couleurs, des défilés de mode, des sketchs à la fois amusant et instructifs. Il s’agit entre autres de la session ‘’danse moderne’’, la session ‘’danse traditionnelle’’, la session ‘’’art plastique’’, la session ‘’coiffure’’, la session ‘’couture’’, la session ‘’ciné UNESCO’’, la session ‘’musique moderne’’ et de la session ‘’théâtre. Pour Gabin Alogno, Ancien Directeur Adjoint de l’institution, « l’EACE est une maison école ». À l’en croire, c’est un centre qui forme chaque année d’éminents artistes qui pratiquent avec “subtilité” leurs arts et qui font resplendir l’étendard sur tout le  territoire national et à l’international.

À sa prise de parole, la première autorité de l’EACE Jules Azongnitodé a invité tous les artistes à la détermination car pour lui « c’est par la culture que nous guérirons la culture de tous ses mots ». Présent à ce rendez-vous, le Président de la Fédération Nationale des Etudiants du Bénin Venceslas Edoh Akapko n’a pas manqué de féliciter l’équipe dirigeante de la dite institution pour le travail abattu.

Il faut signaler qu’à la suite de cette cérémonie, le cap est mis sur célébration de la journée internationale de la femme à l’EACE dénommée “reine culture ‘’ qui aura lieu le 19 mars 2021.

Ruth-Elflède HOUNGA



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *