La photo des jeunes parlementaires de la deuxième mandature

A la découverte du parlement des jeunes du Bénin : Une institution qui promeut l’exercice du pouvoir par la jeunesse

104

Pilier de tout développement durable, la jeunesse constitue la cible de plusieurs nations aujourd’hui. Il s’avère bienséant de l’initier à la gestion du pouvoir, gage d’une relève qualitative. C’est dans cet ordre d’idée que la Francophonie a initié la création d’un parlement pour les jeunes, ce que le Bénin a adopté depuis trois ans.

Le parlement des jeunes est une institution apolitique placée sous la tutelle de l’Assemblée nationale. Elle est née de la décision prise par les chefs d’États et de gouvernements de l’espace francophone en 1999 à Moncton au Canada de créer le parlement francophone des jeunes. La transposition de cette assise dans l’ordre interne du Bénin s’est faite à travers la décision n°2014-15/AN/PT/SGA/CCIP du 1er septembre 2014 du président de l’Assemblée Nationale portant création du Parlement des jeunes du Bénin (PJB). Cette décision remonte à trois ans en arrière. Du coup, le   parlement des jeunes est à sa deuxième mandature au Bénin. Chaque mandature dure 3ans, renouvelable une fois pour chaque membre. Le parlement des jeunes regroupe des jeunes  23ans maximum et détenteur au moins du baccalauréat. Il a pour objectif de créer un cadre de concertation et d’échange pour les jeunes, de les initier  à l’activité parlementaire et les interpellés sur leurs devoirs civiques. De faire participer les jeunes à la mise en œuvre de toutes législations nationales ou internationales concernant les jeunes et les enfants et de susciter chez eux des propositions de lois favorables à la promotion de la jeunesse. Il promeut chez les jeunes, la culture de la paix, de la tolérance, du dialogue, du développement et de la démocratie en leur inculquant le sens des responsabilités. Il vise aussi un brassage culturel entre les jeunes de tous les horizons du Bénin. A cet effet, le PJB est composé de 85 jeunes venus de toutes les contrées du pays répartis conformément au poids démocratique de chaque département. Il est placé sous la direction d’un comité d’encadrement chargé du suivi de l’institution. Le PJB, sur le plan organisationnel est à l’image de l’Assemblée Nationale, donc doté d’un bureau de 7 membres, de 5 commissions et de 3 commissaires aux comptes. Il mène, sur toutes l’étendue du territoire des activités sur des thématiques qui constitue les réelles difficultés que rencontre la jeunesse et auxquelles elle essais de trouver des solutions. Ce parlement junior initie des sensibilisations sur les différents vices qui constituent aujourd’hui le propre de la jeunesse afin de les inviter à une prise de conscience et à un changement radical de comportement. Le parlement des jeunes fait aussi la promotion de la jeunesse à travers les propositions de loi qu’il adresse à l’Assemblée Nationale en vue de faire participer la jeunesse au développement national. Cette institution de jeune au service des jeunes, a à la tête de son bureau (deuxième mandature 2017-2020), Aymard KONTI KOURA

 

Astide MICHAI & Julienne EDO



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *