A L’EPF DE CALAVI : La fête des enfants appelle les chrétiens à la repentance

106

Les enfants de l’église de pentecôte de la foi (EPF), assemblée de calavi centre, ont célébrés de concert avec leurs parents, amis et invités, la fête des enfants, le dimanche 18 aout 2019 à Parana, Temple de Canan.  Occasion pour ces enfants de conduire le culte et de nourrir spirituellement le peuple de Dieu à travers le message du jour.

 

 

« Jésus, le bon berger » c’est le thème qui a fait objet de la nourriture spirituelle pour le peuple de Dieu le dimanche 18 Aout 2019 dans le temple de canan à parana. Livré par les enfants qui sont chargés de diriger la célébration du jour, ce message a exhorté tous les fidèles à la repentance.

Car, à en croire le messager du jour, le frère Atto Mardochée, certains jeunes chrétiens comme adultes pensent qu’ils trompent tout le monde. « Ils disent en eux même : Je trompe les responsables de mon Eglise, je trompe les anciens, je trompe mon pasteur, je trompe tous mes amis, je joue à la brebis, vous me donneriez le bon Dieu sans confession, tellement j’ai belle apparence mais je sais très bien que ma nature, mon cœur, mon caractère, rien n’a été changé et personne n’y voit rien » il ajoute « C’est vrai, vous pouvez tromper les hommes.

Seulement, vous ne pouvez pas tromper Dieu. Et finalement c’est vous que vous trompez ». En allant dans la même veine Moncho Albert pasteur de la sous-région réitère ces propos et invite le peuple de Dieu ainsi que la population  de calavi à la repentance en se donnant  à Dieu et laisser ce qui n’est  pas de la volonté  de Dieu. Par ailleurs, les invités qui ont pris part à cette célébration non pas manqués de donner leur appréciation de la fête.

Pour le frère Dessi Felix, fidèle de l’EPF Temple universitaire à Zogbadjè « la fête a été bien organisée sur tous les plans, que ce quoi, la nourriture spirituelle et la restauration, en bref la fête a été belle ». Une photo de famille été faite à la fin  du culte.

Saturnin A. Noukpo

 



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *