Le jury

Accord de partenariat entre la commune de Kpomassè et l’Uac : La mairie octroie dix hectares pour les incubateurs de l’Uac

88
Brice Sinsin, Recteur de l'UAC

Brice Sinsin, Recteur de l’UAC

La population de la commune de Kpomassè, par l’entremise de son conseil communal, vient de concéder officiellement un domaine de dix hectares à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Kpomassè rejoint ainsi le rang de donateurs qui ont été sensibles à la sollicitation de l’Uac pour la mise en place des incubateurs spécialisés d’entreprises. La signature de l’accord-cadre est intervenue, ce 30 juin 2016, à la salle des Actes du rectorat, entre Brice Sinsin, recteur de l’Uac et Mensah Kénam, maire de Kpomassè accompagné de son secrétaire général.

Dix hectares. C’est le domaine que la mairie de Kpomassè accorde à l’université d’Abomey-Calavi. Un accord qui a été officialisé ce 30 juin entre Mensah Kénam maire de la commune de kpomassè et le professeur Augustin Brice Sinsin, recteur de l’université d’Abomey-Calavi. Un accord de partenariat entre la commune de Kpomassè et l’Uac va s’étendre sur une période de cinq (5) ans renouvelable par tacite reconduction. La concession du domaine de dix (10) hectares à l’Uac, principal enjeu de l’accord, est l’aboutissement d’un long processus, selon Mensah Kénam, maire de Kpomassè. L’annonce a été faite en 2015 et, depuis, les contacts se sont multipliés entre les deux parties. Mais la visite effectuée récemment par Brice Sinsin, recteur de l’Uac en personne, sur le domaine a suscité beaucoup d’émotion au sein de la population. Cela a motivé le conseil communal à vite boucler le processus de donation, a poursuivi Mensah Kénam. Par ailleurs, il a souhaité que la viabilisation du site soit entamée sous peu pour confirmer tout le bien que l’on pense de l’Uac. Car, « des domaines ont été octroyés à plusieurs projets par le passé sans être jamais mis en valeur » a-t-il expliqué. En contrepartie de ce don, l’université s’engage à mettre gratuitement ses compétences techniques à la disposition du conseil communal pour appuyer son Développement. Conformément aux termes de l’accord, le professeur Brice Augustin Sinsin a réitéré l’engagement de l’université à aider son partenaire dans l’élaboration des plans de développement ainsi que cela a déjà été expérimenté avec la commune d’Abomey-Calavi. En outre, un expert universitaire pourra être gratuitement mis à la disposition de la mairie pour tout autre besoin d’expertise. L’accord prévoit aussi la facilitation de la formation des ressources humaines de la mairie. « C’est votre droit de nous utiliser. Exploiter au mieux l’accord-cadre », car l’université est structurée pour répondre à tous les défis sociaux. Du plus, elle se veut citoyenne, a résumé Brice Sinsin. Il a expliqué l’appel de l’Uac pour obtenir des domaines physiques par la recherche de solutions au problème de massification et la mise en place des incubateurs spécialisés d’entreprise. Et depuis, plusieurs donateurs se sont manifestés. Parmi eux, la commune d’Abomey-Calavi pour cinq hectares ; Allada : 150 hectares. L’université a aussi engagé le processus d’acquisition de 50 hectares à Abomey-Calavi.

Moise TCHEGNONSI



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *