Légende : la salle du mariage après l'attentat

Afghanistan: Le groupe EI « Daesh » fait d’un mariage une scène d’horreur

175

Une fête de mariage a tourné à l’horreur le samedi 17 août 2019 à Kaboul. En effet, un attentat est survenu à 22h40 durant une cérémonie de mariage dans l’ouest de la capitale et a fait au moins 63 morts et 182 blessés (résultats provisoires).

Parmi les victimes, il y avait des femmes et des enfants. Cet attentat revendiqué par le groupe État Islamique « Daesh » le dimanche 18 août est l’un des plus meurtriers depuis le début de l’année en Afghanistan. Un acte qu’ont condamné fermement les talibans. Il est à noter que cet acte de violence intervient à un moment où la population afghane, exaspérée par la violence, espère la conclusion d’un accord entre les États-Unis et les talibans qui ouvrirait la voie à des négociations de paix entre le gouvernement afghan et le groupe insurgé. Plusieurs sources américaines laissaient entendre ces derniers jours qu’un accord pourrait être imminent, mais certains points restaient à régler.

Wilfride KOSSOUHO



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *