Breaking News
Home / A la Une / Après l’évaluation des aspirants au métier d’enseignant du secondaire : voici les impressions de quelques candidats !

Après l’évaluation des aspirants au métier d’enseignant du secondaire : voici les impressions de quelques candidats !

La phase 2 du test d’aptitude pour la sélection de candidats en vue de la constitution d’une base de données des postulants au métier d’enseignant à la maternelle, au primaire et au secondaire général s’est déroulée ce jour, mercredi 14 août 2019. Votre Journal a recueilli pour vous les impressions de quelques aspirants au métier d’enseignement du secondaire après les compositions.

Narcisse Adia, aspirant au métier d’enseignant d’Histoire Géographie :
Dans l’ensemble, l’évaluation s’est bien déroulée. Les épreuves étaient abordables. Un professeur en situation de classe pourra s’en sortir.”

Emmanuel Affoutou, aspirant au métier d’enseignant d’Histoire Géographie :
L’épreuve de culture générale était vraiment abordable, ainsi que celle de l’histoire géographie. Dans l’ensemble l’évaluation est le bienvenu. Mais nous serons dans l’attente, car c’est la finalité qui compte.”

Dieudonné Kadja, aspirant au métier d’enseignant en Anglais :
J’ai composé en anglais. Dans l’ensemble, les épreuves sont abordables surtout celle d’anglais de même que celle de culture générale. Je trouve que ce test est le bienvenu et est salutaire, car il permettra à l’État de recruter celui qu’il faut à la place qu’il faut.”

Nery Sacley, aspirant au métier d’enseignant en SVT :
Dans l’ensemble, les épreuves étaient abordables et tout s’est bien passé, mais j’ai constaté un petit problème au niveau de l’épreuve de SVT. Les figures données ne sont pas très claires et pour cela nous demandons aux correcteurs d’en tenir compte pendant les corrections.”

Bienvenu Azonhai, aspirant au métier d’enseignant en Allemand :
C’est la première fois que je participe à une telle composition, et je trouve dans l’ensemble que les épreuves étaient à notre portée. Cette évaluation est la bienvenue, car elle permettra d’avoir assez de professeurs compétents.”

 

Propos recueillis par Guy Stéphane Ayegbe & Déo Gratias Séfako Atsui

Check Also

Deuxième édition du Forum du vivre ensemble: Le président Fortuné Ahouissou et ses collaborateurs gagnent le pari d’une bonne organisation. Lomé la capitale togolaise a abrité les 28,29 et 30 novembre dernier la deuxième édition du Forum du vivre ensemble. L’activité a connu la participation des jeunes dudit espace. “Place de l’entrepreneuriat communautaire dans la gouvernance socio-économique des États membres du Conseil de l’Entente” ,c’est le thème choisi pour cette nouvelle édition du Forum du vivre ensemble.Les travaux ont eu pour cadre l’ enceinte du complexe Agora Senghor. A la cérémonie officielle de lancement des activités , Dr Ouro-Djobo Samah, directeur du Centre régional de formation en entretien routier ( CERFER) , une institution spécialisée du Conseil de l’Entente a loué cette initiative de l’OCJE ( Organisation du Conseil des jeunes de l’Entente) qui vient prouver selon ses dires que << la jeunesse est capable du meilleur>>. Pour finir, il va saluer l’endurance du président de l’organisation Fortuné Ahouissou et toute son équipe pour la persévérance et la témérité avant d’inviter les différents participante à profiter de ce Forum pour davantage faire promouvoir le vivre ensemble dans l’espace Entente .Biram Amouzounvi , Sèdjro Vénunye ,Hermas Atingli, Laure Amoussou- Amana ,Élie Apédo et Miguelle Houéto sans oublier Marilyse Adjanonhoun ont été les formateurs retenus pour la présente édition. Ils ont entretenu leurs frères et sœurs sur des thématiques touchant à leur quotidien. On peut énumérer ” leadership entrepreneurial: un défi pour la jeunesse de l’espace de l’Entente “, “Stratégies de mobilisation des ressources pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs dans l’espace Entente”, ” Femme leader, femme autonome et femme entrepreneure” pour ne citer que celles là. Même avant le départ de toutes les délégations, le Conseil de l’Entente a adressé ses félicitations à tout le comité d’organisation. La troisième édition aura lieu dans un pays qui sera désigné lors d’une séance de travail entre les différents responsables de l’OCJE et les coordinateurs . Le Forum du vivre ensemble a connu la présence des jeunes des cinq pays membres du Conseil de l’Entente ( Bénin, Niger, Togo, Burkina-Faso et Côte d’Ivoire).

 Lomé la capitale togolaise a abrité les 28,29 et 30 novembre dernier la deuxième édition …

1ère journée de la Coupe CAF : ESAE chute d’entrée devant RS Berkane

  Pour sa première en match de poule de la coupe CAF, ESAE s’est lourdement …

BENIN/FOOTBALL/LIGUE 1: LES STATISTIQUES A RETENIR APRES 7 JOURNEES

À l’issu de la 7ème journée, les filets ont tremblé à 12 reprises soit un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *