APRÈS QUELQUES SEMAINES DE GRÈVE À L’UAC:
Les activités académiques reprennent avec satisfaction de certains points de la plateforme revendicative

363

Les organisations syndicales les plus représentatives des étudiants dont la Fneb et l’Unseb ont, le lundi 04 janvier 2020, organisé une assemblée


générale extraordinaire sur l’esplanade de l’amphi A500 du campus d’Abomey Calavi. Une occasion pour eux de vulgariser certains points satisfaisants de la plateforme revendicative et donner une nouvelle orientation à la lutte.


« Les étudiants ont décidé à l’unanimité de la suspension temporaire du mouvement de grève lancé depuis le 24 novembre 2020 à l’Uac». C’est à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire tenue sous la direction des responsables de la Fédération Nationale des Étudiants du Bénin (FNEB) et de l’Union Nationale des Scolaires et Étudiants du Bénin (UNSEB) que cette décision a été prise. En effet, après cinq semaines de protestation pour une amélioration de leurs conditions d’études, les étudiants sont désormais satisfaits sur certains points de leurs revendications. À l’ouverture de cette assemblée générale, Ludger ZANNOU Président de l’Unseb a en amont présenté la plateforme revendicative avant de faire le point sur l’évolution des travaux du comité mis en place par les autorités universitaires en vue de la satisfaction de leurs revendications. À travers le point fait par ce dernier, l’Université d’Abomey Calavi accorde désormais deux semestres supplémentaires, à titre dérogatoire, aux apprenants qui ont épuisé les huit semestres réglementaires. Par ailleurs, l’apprenant qui a épuisé cette période de dérogation en deuxième année et qui passe en troisième année est autorisé, à titre dérogatoire, à poursuivre et achever sa formation. De même, les frais de délivrance des actes académiques sont actualisés et consignés .Notant une grande avancée dans les démarches entreprises, le président de l’Unseb a déclaré l’adhésion des organisations estudiantines à caractère syndical aux propositions faites par le comité. Présent à cette assise, Venceslas E. AKAKPO président de la FNEB a exprimé ses sentiments de reconnaissance aux étudiants ainsi qu’aux autorités qui ont œuvré pour le dialogue afin de pallier aux difficultés des étudiants.  « Les grands points, principalement la mesure de huit semestres ayant conduit les étudiants en grève ont trouvé satisfaction » va-t-il laissé entendre. Ce dernier est fier d’avoir contribué à cette première victoire et beaucoup d’étudiants sont également satisfaits des premiers fruits de de la lutte. Il faut noter que les cours reprennent normalement dans les amphithéâtres et également que la procédure pour la validation des inscriptions se poursuit jusqu’au 29 janvier 2021.

Alban Tchalla



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *