Gratien ADJAGONI, Au cours de la formation

AUTO-EMPLOI AU BÉNIN : Gatien ADJAGBONI accompagne 34 jeunes

180

La question de entrepreneuriat des jeunes occupe une place primordiale dans les œuvres du promoteur et directeur général de la boulangerie Tincy, Gatien Adjagboni. Ceci s’est fait savoir le lundi 11 décembre 2017 à l’occasion du lancement de la première vague de formation de 34 jeunes de la ville de Cotonou à l’auto-emploi. L’évènement s’est déroulé au siège du mouvement  “Mitchité”.

Hôtellerie, restauration et décoration événementielle. Ce sont les différents modules meublant la formation des trente-quatre jeunes, majoritairement de sexe féminin, sélectionnées pour l’auto-emploi dans la ville de Cotonou. Organisée dans le but d’accélérer le processus de l’auto-emploi chez les jeunes et les femmes en particulier, cette formation est à sa première phase et est prévue se tenir sur une période d’un mois et demi avec à la clé un suivi rigoureux pour une insertion professionnelle aisée.

Pour cette première phase, il est à relever le caractère social de l’initiative du fait de la prise en charge des frais de formations et d’installations des bénéficiaires par Gatien Adjagboni, Pdg de Tincy. Les bénéficiaires, venus d’horizons divers du département du Littoral,  ne sont restés insensibles à l’action. Pour eux, Gatien Adjagboni est « un modèle qui se donne le devoir de servir  autrement la communauté ». Faisant découvrir davantage les raisons de cette formation, Fabrice Vodounon, Coordonnateur du mouvement « Mitchité » explique que le choix prioritaire de ces jeunes filles vise essentiellement l’accélération du processus de l’auto-emploi chez celles-ci et l’amélioration du niveau social des foyers.

De manière plus concrète, cette formation qui se déroule sur une période d’un mois et demi, connaît des phases théoriques ainsi que celles pratiques. Parlant des modules de formation, il faut noter que l’hôtellerie s’intéresse à la gestion d’un hôtel, à l’exploitation, et à la réception. Quant à la restauration, elle s’occupe principalement des services traiteurs, des pâtisseries,  des arts culinaires, etc.

En ce qui concerne, la décoration événementielle, elle prend en compte la décoration des événements comme les mariages, les baptêmes, les anniversaires, et autres. Remerciant le parrain, Gloria Nagnonhou, représentante des bénéficiaires, n’a pas manqué d’apprécier l’initiative et souhaité d’ailleurs de toutes prochaines au profit des autres jeunes.

 

Hervé Dossou FADONOUGBO (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *