Bénin : Évaluation diagnostique : Les enseignants répondent présents à la session de remplacement !

76
Annoncée en Conseil des ministres, la session de rattrapage de l’évaluation diagnostique des enseignants a effectivement eu lieu le samedi 7 septembre 2019. Cette session de rattrapage s’est déroulée dans trois centres sur toute l’étendue du territoire.

Comme Jean-Baptiste dans le désert, le message du gouvernement béninois n’est pas tombé dans les oreilles des sourds. La preuve, un nombre important d’enseignants ont répondu présents à ce rattrapage dans les trois centres choisis par le gouvernement pour les compositions.

La chance accordée par l’exécutif aux enseignants n’ayant pas composé le 24 dernier a donc été saisie par ces derniers. C’est du moins ce qu’a remarqué Mahougnon Kapko, ministre de l’Enseignement secondaire, lors du lancement des épreuves à Parakou : « Nous avons au lycée Mathieu Bouké et au CEG Hubert Maga plus de 100 % d’enseignants dans les salles ». Alassane Éliassouna, Chef centre au CEG Hubert Maga et superviseur départemental abonde dans le même sens et confirme : « on attendait environ 773 enseignants, mais on s’est retrouvé avec 833 enseignants. On est passé alors de 26 à 28 salles ». Salimane Karimou, ministre des Enseignements maternel et primaire, affirme de son côté que quelques cas d’absence ont été notés au Lycée Coulibaly. Mais il rassure néanmoins qu’avec ceux qui composent, l’on pourrait avoir jusqu’à 90% du taux de participation.

Par ailleurs, il faut dire que les épreuves se sont déroulées sans incident dans les centres de composition.

 

Alban Tchalla (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *