Au Bénin, assainir le secteur de l’éducation est une réforme qui tient à cœur au gouvernement de la rupture. Ainsi, il est organisé à l’attention des enseignants une évaluation diagnostique pour jauger leur niveau afin de connaître la racine du mal qui gangrène l’enseignement au Bénin.
Mais qui sont les vrais concernés, se demande-t-on ? Pour faire simple, ce sont les reversés de 2008. En effet, pour le compte de l’enseignement primaire, on compte exactement 9861 enseignants. En ce qui concerne le secondaire, c’est 8706 reversés qui sont attendus. Soit au total 18567 enseignants.
Soulignons, pour finir, que ceux qui réussiront à cette évaluation deviendront des APE (Agents Permanents de l’État).

Aimé AKEKE