Semaine de sensibilisation sur les antibiotiques, Uac, santé, Le Héraut

Bonne utilisation des antibiotiques : La communauté estudiantine aguerrie pour la cause

108

 

En marge de la semaine mondiale pour la bonne utilisation des antibiotiques, les acteurs de la santé ont sensibilisé la communauté universitaire ce mercredi 15 novembre 2017. L’évènement a eu lieu l’amphithéâtre Houdégbé de l’université d’Abomey-Calavi.

Faire connaître le phénomène mondial de résistance aux antibiotiques et encourager le monde estudiantin  à adopter les meilleures pratiques afin d’éviter l’apparition d’une résistance aux antibiotiques et que celle-ci ne continue à se propager. C’est en substance ce qu’on peut retenir au terme de la séance de sensibilisation le mercredi 15 novembre 2017 organisés à l’université d’Abomey-Calavi. Et ceci dans le cadre de la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques.

Selon les organisateurs, cette sensibilisation fait suite à la Soixante-Huitième Assemblée mondiale de la Santé qui a adopté un plan d’action mondial pour combattre le problème grandissant de la résistance aux antibiotiques et aux autres médicaments antimicrobiens. L’un des principaux objectifs de ce plan est de faire mieux connaître et mieux comprendre la résistance aux antimicrobiens grâce à une action efficace de communication, d’éducation et de formation partout dans le monde.

À en croire les organisateurs, le campus d’Abomey-Calavi a été choisi pour atteindre toutes les familles parce que chaque étudiant vient d’une famille. De plus un étudiant, est un scientifique, ont-ils ajouté. Pour le médecin docteur Koudjo Tokpanou, communicateur de circonstance, tous sont concernés par le risque dû au mauvais usage des antibiotiques et rend difficile le traitement des infections résistantes et complexes.

Pour cela, il a sensibilisé les participants sur la prise des antibiotiques pour l’éviter.   Ils doivent être utilisés pour traiter les infections bactériennes seulement lorsqu’ils sont prescrits par un professionnel de la santé humaine ou animale dûment autorisé à exercer.

Moïse TCHEGNONSI



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *