African Gong remporté par l’uac, célébration de l'excellence à l'uac, Brice sinsin félicite Boris Lègba, Université d'Abomey-Calavi, Bénin, Le Héraut

Célébration du 3ème prix de ‘’African Gong’’ remporté par l’uac : Le Recteur Sinsin salue et félicite le mérite du lauréat Boris Lègba

87

 

La salle des actes du rectorat de l’université d’Abomey-Calavi a abrité la cérémonie  de célébration du lauréat de la compétition « Africain Gong ». Occasion pour le professeur Brice Augustin Sinsin, recteur de l’université d’Abomey-Calavi de reconnaître le mérite Boris Lègba. C’était ce mardi 14 novembre 2017 en présence d’un parterre de journalistes.

Après la reconnaissance du mérite de Mariane Agbahoungbata, première au concours de ‘’Ma Thèse’’ en 180 minutes, c’est le tour de Boris Lègba, doctorant en Bio-chimie à l’université d’Abomey-Calavi, de décrocher la troisième place de la compétition  de popularisation de la science à l’international.

Une compétition organisé par ‘’African Gong’’ en collaboration avec ‘’Red Pop’’ pour valoriser le secteur de la Bio chimie dans le monde. Sur les 53 pays représentés au concours, l’impétrant béninois, encadré par le professeur Lamine Babamoussa, enseignant à la faculté des sciences et techniques (Fast) de l’uac, a présenté en 3 minutes, son thème intitulé « Mécanisme du vieillissement de l’organisme », devant un jury international Afrique francophone dont figure Judith Gbenoudon, enseignante à la Fast à l’uac et représentante Afrique francophone de ‘’African Gong’’.

Après délibération du jury, le Bénin représenté par Boris Lègba est classé troisième après le Brésil et la Colombie respectivement premier et deuxième de la compétition.  Il reporte donc le prix : ‘’Imagine-PanGea publica na Nature’’.

Dans son discours de félicitation, le recteur, Brice Augustin Sinsin a précisé que le nom de ces deux brillants étudiants, (Boris Lègba et Mariane Agbahoungbata) réussi aux différentes compétitions organisés à l’échelle internationale, doivent rester gravés dans les archives non seulement de l’université d’Abomey-Calavi, mais aussi au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique également au ministère du travail. Ceci, pour que ces derniers ne soient pas laissé pour contre au moment opportun.

Les lauréats, l’un après l’autre, ont dans leur prise de parole, remercié le recteur Brice Augustin Sinsin pour avoir pensé à eux en organisant cette célébration très significative et symbolique. Ils ont promis  de travailler pour aller plus loin.

 

Moïse TCHEGNONSI



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *