Actualité

CENTRE VALDERA : Le laboratoire universitaire de valorisation des déchets

214

Dans le souci de trouver une solution pour la gestion des déchets sur le campus d’Abomey-Calavi et par ricochet dans les communes du Bénin, les chercheurs  de l’UAC ont initié le projet de valorisation des déchets en énergie renouvelable et en agriculture (VALDERA). Un laboratoire  de recherche où se fait la transformation des déchets de tout genre en produits énergétique et agricole.

Fabrication de gaz, de pavés plastiques. Voilà autant de produits usinés au centre de valorisation des déchets en énergie renouvelable et en agriculture (VALDERA). Créé en 2011 par le professeur Placide Clédjo, VALDERA est un laboratoire de recherche pour la transformation des déchets de tout genre en produit énergétique et agricole initié pour une meilleure gestion des ordures sur le campus d’Abomey-Calavi. Ce centre dispose de plusieurs sections à savoir  la section chargée des bases de données, la section de valorisation des papiers cartons et des déchets plastiques, la section s’occupant de la bio méthanisation et de l’énergie renouvelable, la section de compostage  et  de maraichage, et la section de triage  des déchets. Les travaux dans ces sections se font de manières complémentaires. Ils aboutissent, dans la section de valorisation des déchets plastiques, à la transformation des déchets plastiques en pavés plastiques. Pour en arriver là, un ensemble de dispositifs est mis en place. Placide Clédjo, le promoteur du centre, explique : « Après le triage des déchets plastiques, on les laisse pendant 48 heures au soleil. On les passe ensuite au broyage pour enfin les mettre dans des moules après leurs  liquéfactions par chauffage. Quelques heures après, le pavé plastique se solidifie.» Jurant sur la résistance de ces pavés, donc utilisables pour la construction des routes, il précise qu’un pavé plastique fabriqué pèse entre 1 et 1.3 kg. Dans la section bio méthanisation, par ailleurs, la production de gaz domestique est faite à partir des déchets biodégradables. La production de composts et de produits maraichers est aussi une autre spécialisation du centre.

 Des difficultés, néanmoins un centre de formation…  

« Ce n’est que le rectorat et l’ONG Bethesda qui  nous appuient », dixit Placide Clédjo énumérant les peines auxquelles ils font face dans l’exécution de leurs ambitions d’extension dudit projet aux communes du Bénin. Insistant sur le manque d’infrastructures et d’équipements ajouté au défaut d’existence d’une plateforme pour recevoir les ordures, il précise que ce sont autant de difficultés qui entravent l’augmentation de la production à VALDERA. Nonobstant ces difficultés, la formation sur ce site n’est pas dénudée de qualité. Marjolaine Gbégnon, étudiante en 1ère  année de Génie de l’environnement et stagiaire dans ce centre, livre : « Depuis que je suis arrivée ici, j’apprends beaucoup de choses ». Venu plutôt par curiosité, Loïque Adanyitode elle aussi étudiante en Génie de l’environnement à l’EPAC et stagiaire au centre, confie : « Je suis venue au centre pour savoir comment se fait la transformation des déchets en Biogaz, en composte et pour le maraîchage. Depuis mon arrivée, toutes mes attentes sont comblées ».

Saturnin A. NOUKPO (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *