CEREMONIE DE RECEPTION D’UN MODULE DE TROIS CLASSES : L’ONG ECOLE DE SOLIDARITE VOLE AU SECOURS DES ELEVES DE L’EPP AITCHEDJI

119
La cour de l’Ecole Primaire Publique d’Aîtchédji a abrité le jeudi 13 décembre 2019 la cérémonie de réception d’un module de trois classes avec bureau et d’autres infrastructures. Ce don a été offert par l’ONG Ecole de Solidarité en partenariat avec l’ONG allemand Bildungswerk Westafrica en présence des autorités locales, des parents d’élèves  dans le but de soulager la peine des apprenants.

 

Les élèves de l’Ecole Primaire Publique Aîtchédji dans la commune d’Abomey-Calavi retrouvent enfin le sourire. Module de trois classes, 8 latrines,  un magasin, un bureau, soixante tables et bancs, c’est le don  de   l’ONG Ecole de Solidarité en partenariat avec l’ONG allemand Bildungswerk Westafrica  présidé par Aristide TODA, d’un coût estimé à  27 millions de Francs CFA.

Pour le président du conseil d’administration  de l’ONG Ecole de Solidarité, Bénoit AHONSOU, cet acte social résulte de l’effort conjugué de plusieurs personnes et  s’inscrit dans la volonté de soulager la peine des élèves de  l’Ecole Primaire Publique Aîtchédji.

Il a ensuite  promit aux élèves et à leurs parents qu’une somme d’un million de Francs CFA leur permettra de bénéficier  de la cantine scolaire les prochains jours. Il a terminé ses propos en implorant les parents d’envoyer leurs filles à l’école.

A sa suite, Mariette BOKO, porte parole des élèves, dans son discours a été reconnaissante à l’endroit des bénéficiaires.

Pour la directrice de l’EPP Aîtchédji,  Félicienne BIAOU, cet acte de générosité de  l’ONG Ecole de Solidarité est un ouf de soulagement pour les nombreuses  difficultés que vivent les élèves de l’EPP Aîtchédji.

Elle souhaite que d’autres  structures comme l’ONG Ecole de Solidarité viennent au chevet pour le bonheur des enfants. Vincent AMOUSSOU, le représentant des parents d’élèves promet au donateur d’entretenir ce joyau.

 Après la remise de la clé par Aristide TODA, présidente  l’ONG allemand Bildungswerk Westafrica  aux bénéficiaires, cette cérémonie de réception de don   s’est achevée par la coupure du ruban  sous les hospices du maire de la commune d’Abomey-Calavi Gorges BADA.

 

Jean-LucDAGAN 

 



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *