COLLOQUE INTERNATIONAL SUR L’APATRIDIE A L’UAC: La chaire UNESCO œuvre pour la réduction de ce phénomène

728

Dans le dessein de réduire le phénomène d’apatridie dans l’espace CEDEAO, la Chaire UNESCO des Droits de la Personne Humaine et de la Démocratie a organisé, en collaboration avec le haut-commissariat des réfugiés, un colloque sur le droit d’apatridie le 20 janvier 2021 dernier. Cet événement a eu lieu dans la salle polyvalente de ladite institution à l’UAC.

 

Faisant partie de l’humanité et rejeter par une partie de l’humanité, les personnes apatrides, dans leur frustration représentent une menace pour leur pays et pour la communauté internationale. C’est au vu de cela que la CHAIRE UNESCO en collaboration avec le Haut-commissariat des Réfugiés, HCR Dakar, a décidé de consacrer deux jours pour réfléchir sur le thème « les enjeux de l’apatridie dans les Etats de la CEDEAO ». Une thématique qui est subdivisée en 08 sous-thèmes comme suit : « l’apatridie une violation des droits fondamentaux de la personne humaine » ; « les lois sur la nationalité dans l’espace CEDEAO : quelles garantie contre l’apatridie et pour les apatrides ? » ; « la problématique de la gestion institutionnelle de l’apatridie en Afrique de l’Ouest Francophone »; « Le HCR et la lutte contre l’apatridie en Afrique et dans le monde » ; « l’apatridie et les crises sanitaire : le cas de la COVID-19 dans les Etats de la CEDEAO » ; « la lutte contre l’apatridie et les engagements de l’Etat du Bénin » ; « le bilan des engagements des Etats de la CEDEAO après le segment de Haut Niveau sur l’éradication de l’apatridie tenu à Genève en octobre 2019 » ; « le rôle et la place des universitaires dans la lutte contre l’apatridie en Afrique de l’Ouest ».

Les hostilités de cette rencontre scientifique ont été lancées par le Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, Professeur Maxime da-Cruz. Dans son allocution, le Recteur a d’abord remercié les différents acteurs qui ont œuvré à la tenue effective dudit colloque. A en croire la première autorité de l’Université, l’objectif de ce colloque « est de provoquer la réflexion et d’attirer l’attention des divers acteurs universitaires, politiques et ceux de la société civile sur le défi lié aux questions de l’accès à la nationalité dans les Etats de la CEDEAO ». Il poursuit en ajoutant être conscient de l’importance de la recherche scientifique pour la garantie   des droits des apatrides des pays de la  CEDEAO parce que, de ce creuset de réflexion, jaillirons des approches de solutions aux différente difficultés auxquelles sont confrontées les apatrides dans les Etats membres de la CEDEAO.

Pour Samson Igor GUEDEGBE Titulaire de la Chaire, la résolution de ce phénomène d’apatridie serait un avantage considérable pour le développement économique et la sécurité. Notons que cette assise a connu la participation de plusieurs personnes aux nombres desquelles il y a les auditeurs de la Chaire UNESCO du semestre un (01) au semestre (04), les professeurs et les acteurs de la société Civile.

Pascal Victorin AHOUWENOU     

 

 



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *