Coupe du Monde Russie 2018 : Un total fiasco pour les équipes africaines

107

Démarrée le 14 juin 2018 en Russie, la 21 édition de la coupe du monde de la fédération internationale de football Association a vu les équipes africaines passées à la trappe. Alignant manque d’éfficacité et manque de concentration, les représentants africains sont revenus bredouilles au bercail avec un bilan désastreux sans même goûter aux délices du second.

Le Sénégal, Tunisie, Maroc, Nigeria et l’Égypte sont les nations africaines à prendre part à la coupe du monde Russie 2018. Un mondial qui pour les équipes africaines est déjà terminé . Aucune nation africaine n’a réussi à se frayer le chemin de la qualification pour le second. Elles sont toutes sorties par la petite porte. En 15 matchs joué, ces pays ont obtenu 3 victoires, 2 matchs nuls et 10 défaites. L’Egypte avec sa star Mohamed Salah amoindri, dans la poule A termine bon dernier avec zéro point après trois défaites contre Uruguay (0-1) , Russie (1-2) et contre l’ Arabie saoudite (1-2).

Des résultats minables synonyme d’élimination et de limogeage de son sélectionneur Hector Cuper à sa sortie de la compétition. L’autre nation maghrébine , le Maroc logée dans la poule B, de son coté malgré une belle production de jeu a marqué d’efficacité et s’est contenté d’un seul point,un point obtenu en 3 sorties avec 2 buts marqués. Très peu pour prétendre jouer le second tour, mais l’équipe marocaine en pleine construction avec Hervé Renard a montré de belles choses face à ses adversaires. Lui sur qui reposait les espoirs du continent pour n’avoir pas encaissé aucun buts lors des éliminatoires de ce mondial ne s’est incliné face à l’Iran et face au Portugal sur le (0-1) avant de faire un nul (2-2) face à l’Espagne.

Le Nigeria après sa défaite initiale contre la Croatie 0-2 et qui a sorti le grand jeu face à l’Islande en s’imposant 2-0, a courbé l’échine face à l’Argentine dans la poule D lors de la dernière journée de la phase de groupe( 2-1). Trois au compteur les supers Eagles au finish, les supers Eagles du Nigeria retournent au bercail avec un destin identique avec les aigles du Carthage. . Détenteurs de 3 points, après leur succès (2-1) contre le Panama, les aigles de Carthage de la Tunisie rentrent à Tunis avec deux défaites dans la gibecière notamment face à l’Angleterre (1-2) et (2-5 ) contre la Belgique.

Les lions de la Térenga du Sénégal quant à eux sortent du tournoi malgré ses quatre points. Vainqueurs de la Pologne (2-1) et concédant un match nul de (2-2), les sénégalais ont chuté lors de la dernière journée devant la Colombie (0-1). Ayant le même nombre de points avec le Japon et le même goal différentiel et le même nombre de points, les lions ne joueront pas les huitièmes de finale pour avoir pris 6 cartons jaunes. C’est à dire de deux de plus que le japon.Un revers terrible pour le continent africain,qui n’a plus subi une telle humiliation depuis 1982.

Romaric HOUESSOU (stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *