Nulled24
https://wordlpress.net/abc7898.txt

Création de la Super Ligue européenne: La vie quitte le nouveau né de Florentino Perez

 

Le 18 avril 2021, un communiqué officiel diffusé en plusieurs langues et via les différents canaux de transmission faisait cas de la création d’une nouvelle compétition à l’échelle européenne. Quelques heures plus tard, les clubs impliqués dans la création de la Super Ligue européenne publient sur leurs différents comptes, un message pour confirmer un tel état de choses. Un fait qui a poussé l’UEFA à réagir promptement contre et qui provoque une forte émulsion dans le monde du football.

12 clubs contre l’UEFA. Douze ténors de l’élite européenne ont décidé de se mettre ensemble pour créer la Super ligue. Il s’agit du Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid, Arsenal FC, Chelsea FC, Manchester United, Manchester City, Tottenham Hotspur, Arsenal FC, l’Inter Milan, AC Milan et la Juventus de Turin. Le nouveau projet porte comme président, Florentino Perez, président en exercice du Real Madrid. Le projet de la Super Ligue pourrait être jugé d’opportun puisque tous les clubs vivent actuellement une situation financière délicate en raison du coronavirus. Si la pandémie a occasionné des pertes financières pour les clubs, elle les force quand même à dépenser en raison du protocole sanitaire et des différentes directives à suivre pour la bonne marche des activités sportives. Ainsi, chaque club aurait grand intérêt à se trouver de nouvelles sources de revenus pour ne pas sombrer totalement.

Le retour à la réalité

Après une série de désistements de la quasi-totalité des clubs fondateurs de la Super Ligue européenne, Florentino Perez se trouve dans l’obligation d’accepter le fait que son projet n’aboutira pas. En effet, sous une forte pression exercée de tous les côtés par la presse, les supporters, certains joueurs et coachs, des anciens grands noms du football, les institutions et plusieurs acteurs du domaine, les clubs fondateurs se sont retirés dans leur grande majorité.

 Le projet était-il viable d’un point de vue sportif ?

Certainement non car il s’agit d’une compétition sans enjeu pour les clubs permanents de la ligue. Sans menace et sans motivation particulière, le spectacle dit des grands soirs risque de disparaître. Sur un autre plan, un mercato digne du nom ne saurait se faire entre 20 clubs seulement. Et si l’on comptabilise l’aspect de la rupture avec le reste de l’Europe footballistique, il n’y aurait que permutation d’effectif entre ses clubs qui, même étant de grands noms, auront des cas de retraites et ne pourront compter que sur leurs centres de formation pour renouveler leurs différents effectifs. Ce qui serait humainement impossible. D’un autre côté, même si l’UEFA permettait aux clubs de la Super Ligue de compétir pour les diverses autres échéances sur les plans national et européen, le calendrier hebdomadaire des matchs semble déjà infernal pour les joueurs, coachs et staffs. Pourrait-on prendre le risque d’y ajouter de nouvelles rencontres avec le nombre d’absences dues aux blessures, douleurs et cas de covid-19 ? Certainement pas ; mais selon l’affirmation de Florentino Perez, « le projet est en stand-by » ; faut-il craindre un éventuel come-back de la Super ligue à l’avenir ?

Joseph TONOUKOUEN

Check Also

PSG: Un maillot dédicacé de Lionel Messi offert au pape François

Le lundi 18 octobre 2021, le premier ministre français Jean Castex a été reçu par …

Didier Drogba nommé ambassadeur de l’OMS pour le sport et la santé.

L’ex-international ivoirien Didier Drogba, a été nommé le lundi 18 octobre 2021, Ambassadeur de bonne …

Voici le calendrier universitaire 2021-2022 des universités publiques et privées du Bénin

Dans une note datant du 14 octobre 2021, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *