Breaking News
Home / Campus / Actualités / Décès d’Arafat DJ : Réactions de quelques Béninois !

Décès d’Arafat DJ : Réactions de quelques Béninois !

Après quinze années de carrière, le roi du coupé-décalé, Arafat DJ, est passé de vie à trépas dans la journée du 12 août 2019 à la suite d’un accident en face de l’ambassade de la chine. Une situation qui, sans doute, a touché le monde musical non seulement ivoirien, mais également africain. Découvrez ci-dessous les avis des admirateurs de l’artiste.

Fiacre FOKE, étudiant et musicien à l’EACE :

C’est une histoire vraiment triste qui a joué sur ma psychologie. Il est vrai que ses morceaux ne sont pas toujours parfaits, mais motivent les gens à travailler pour évoluer. Il est un peu comme une source de motivation.

 

Bruno KOUETE, Chef cuisinier à l’UCAE :

Si c’est réel que Arafat DJ n’est plus, alors c’est triste, parce qu’il a eu une grande carrière. Il est reconnu dans le monde entier. Sa disparition jouera sur la musique ivoirienne, bien qu’il hurle dans ses morceaux. Mais à travers ce qu’il dit, plusieurs jeunes s’intéressent à la musique moderne. Mais on ne peut pas dire que le coupé-décalé mourra avec l’artiste, car il a formé d’autres talents qui peuvent valablement assurer la relève. Par exemple, Ariel Sheney.”

Nassibath, étudiante :

Moi particulièrement je ne suis pas fan d’Arafat Dj, mais la mort de quelqu’un ne peut en aucun cas constituer une joie pour moi. Aussi, je ne pense pas que ses œuvres se limitent à lui seul. D’autres artistes comme Débordo, DJ mix et consort peuvent continuer à faire vibrer la Côte d’Ivoire. Sans le lui coupé–décalé peut demeurer.”

 

Propos recueillis par Ange-Marie GAGLOZOUN & Jocelyne KOUKPOLIYI

Check Also

Deuxième édition du Forum du vivre ensemble: Le président Fortuné Ahouissou et ses collaborateurs gagnent le pari d’une bonne organisation. Lomé la capitale togolaise a abrité les 28,29 et 30 novembre dernier la deuxième édition du Forum du vivre ensemble. L’activité a connu la participation des jeunes dudit espace. “Place de l’entrepreneuriat communautaire dans la gouvernance socio-économique des États membres du Conseil de l’Entente” ,c’est le thème choisi pour cette nouvelle édition du Forum du vivre ensemble.Les travaux ont eu pour cadre l’ enceinte du complexe Agora Senghor. A la cérémonie officielle de lancement des activités , Dr Ouro-Djobo Samah, directeur du Centre régional de formation en entretien routier ( CERFER) , une institution spécialisée du Conseil de l’Entente a loué cette initiative de l’OCJE ( Organisation du Conseil des jeunes de l’Entente) qui vient prouver selon ses dires que << la jeunesse est capable du meilleur>>. Pour finir, il va saluer l’endurance du président de l’organisation Fortuné Ahouissou et toute son équipe pour la persévérance et la témérité avant d’inviter les différents participante à profiter de ce Forum pour davantage faire promouvoir le vivre ensemble dans l’espace Entente .Biram Amouzounvi , Sèdjro Vénunye ,Hermas Atingli, Laure Amoussou- Amana ,Élie Apédo et Miguelle Houéto sans oublier Marilyse Adjanonhoun ont été les formateurs retenus pour la présente édition. Ils ont entretenu leurs frères et sœurs sur des thématiques touchant à leur quotidien. On peut énumérer ” leadership entrepreneurial: un défi pour la jeunesse de l’espace de l’Entente “, “Stratégies de mobilisation des ressources pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs dans l’espace Entente”, ” Femme leader, femme autonome et femme entrepreneure” pour ne citer que celles là. Même avant le départ de toutes les délégations, le Conseil de l’Entente a adressé ses félicitations à tout le comité d’organisation. La troisième édition aura lieu dans un pays qui sera désigné lors d’une séance de travail entre les différents responsables de l’OCJE et les coordinateurs . Le Forum du vivre ensemble a connu la présence des jeunes des cinq pays membres du Conseil de l’Entente ( Bénin, Niger, Togo, Burkina-Faso et Côte d’Ivoire).

 Lomé la capitale togolaise a abrité les 28,29 et 30 novembre dernier la deuxième édition …

A L’UAC : LES LINGUISTES ONT TEMOIGNE LEUR RECONNAISSANCE A LEUR PAIRS

Les jeudi et vendredi 28 et 29 novembre 2019 ont eu lieu les manifestations scientifiques …

FORMATION DE RECYCLAGE AU JOURNAL LE HERAUT : LE BILLET, LE FILET ET LA BREVE PASSES AU PEIGNE FIN

Les séances de formations initiées par le Bureau Directeur du  premier journal des étudiants du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *