Éducation et Période des Vacances : Le collectif des enseignants pré-insérés du ministère de l’enseignement maternel et primaire (CEPI-MEMP), supplie le chef de l’État pour l’amélioration de leur condition de vie

202

Pendant trois mois , ils seront sans salaires et seront obligés de quémander partout jusqu’à la rentrée prochaine. Ils l’ont notifié à travers un courrier qui nous est parvenu. Au delà de ça, ils invitent les autorités en charge de l’enseignement primaire à penser à leur conditions de vie dans cette cette période des vacances. Voici quelques doléances du collectif des enseignants pré-insérés du ministère de l’enseignement maternel et primaire :

1- que le Chef de l’État nous fasse du sociaux en nous payant les salaires des mois de juillet, août et septembre 2021 à travers le social qu’il a annoncé
2- Avoir les primes de rentrée au début de la rentrée prochaine
3- Que l’État pense à notre insertion dans la fonction publique
4- Avoir des informations sur l’effectivité de notre déclaration à la CNSS
5- Être associé à tout travaux dans toutes les instances dirigeantes du MEMP

A. S.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *