Election de l’organisation estudiantine la plus représentative : La Fneb remet en cause les grandes tendances annoncées par la commission Attiklemè

97

Au terme d’une longue journée de suspens, la commission de supervision des élections a annoncé les grandes tendances. Selon celles-ci, avec une participation de 18%  l’Unseb s’en sort avec 49,5% et la Fneb avec 43, 1%. Soit, 5627  voix pour l’Unseb et 4896 voix pour la Fneb.

L’Uneb elle n’a obtenu que 7,4% des suffrages, soit 848 voix. Mais cette vue n’est pas celle des fédérés. Après une compilation faite à partir des rapports de leurs représentants dans chaque bureau de vote de toutes les facultés, il ressort selon eux que les chiffres de la commission sont erronés. Ainsi, contrairement aux allégations de la commission, le taux de suffrage exprimé évaluer à 11627 voix est plutôt de 8363 Voix. D’autre part, si les décomptes de la commission donnent à l’Unseb une légère avance sur la fédération des étudiants du Bénin, le recompte fait sur la base des procès-verbaux des représentants de la fédération remet les pendulent à l’heure et place la Fneb en tête avec 4326 voix dans les 21 bureaux de votes contre 3518 voix pour l’Unseb et 516 voix pour l’Uneb. Par ailleurs, dans un communiqué, la Fneb émet un doute sur la crédibilité desdites tendances annoncées vu la large diffusion d’une compilation non signée par le président de la commission et la non-conformité des résultats en considération de la large avancée de la Fneb dans les écoles. Une procédure de recourt est d’ores et déjà entamé pour faire bénéficier à la Fneb, tous ces droits.

Luc Antoine AMEGNISSE



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *