ÉLECTION RECTORALE À L’UAC : La grande bataille a démarré

123

 

Dans le cadre des 4es élections rectorales, la commission chargée de la supervision desdites élections a, conformément à l’arrêté du ministère, lancé le samedi 7 octobre 2017 les activités dans le cadre du processus électoral. Et conformément à cela, le campus d’Abomey-Calavi bouge au rythme des campagnes électorales. Aujourd’hui lundi 9 octobre 2017, deux listes se sont déjà fait découvrir et ont démarré leur propagande.

Les campagnes électorales comptants pour les élections rectorales 2017 à l’université d’Abomey-Calavi ont bel et bien démarré ce lundi 9 octobre 2017. Dans l’arène, déjà deux listes se font la guerre de propagande. En effet, il n’a pas fini de faire jour sur le haut lieu du savoir que quelques-uns des prétendants aux différents postes du rectorat de l’université d’Abomey-Calavi ont pris d’assaut les murs du campus.

Du grand portail aux devantures des amphis en passant par les bâtiments administratifs, les affiches des listes se font concurrence, tirer sur bâches ou sur papier A2. Sur le terrain les 2 listes qui se sont affichées dans l’arène rivalisent d’ardeurs. Il s’agit de la Liste « “’ MYBA”’ EXCELLENCE » conduite par le Professeur Delphin MEHINTO, Doyen de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS), et la liste « FI-FA » conduite par le professeur Flavien GBETO, doyen de la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Communication (FLLAC).

Du côté de la commission dont le siège est sis dans la salle de conférence du bâtiment des enseignants, La Doctrine, des allés et venus d’enseignants cartables en mains, probables candidats donc, se font remarqués. De quelques recoupements de confidences de proches d’autres probables candidats, les préparatifs pour la grande entrée dans l’arène politique universitaire vont bon train. Du reste, il reste encore 20 jours à ceux-ci pour aller à l’assaut des électeurs

L.A.A



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *