ÉLIMINATOIRE CAN 2021 / NIGERIA # BENIN (2-1) : AU BOUT D’UNE BELLE RESISTANCE, LES ECUREUILS S’INCLINENT A UYO

125

La première journée de la phase de poule des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 a débuté. Dans le groupe, les Ecureuils du Bénin ont effectué un déplacement périlleux à UYO au Nigéria pour affronter les Super Eagles. Au terme du match intense, les hommes de Michel Dussuyer ont été battus par les protégés de Gernot Rohr (2-1).

 

Désarmés et presque sans munitions à cause des blessures de certains de ses cadres dont Khaled Adenon, Cébio Soukou, Saturnin Allagbé et Olivier Verdon (suspendu), les Ecureuils du Bénin ont débuté ce match, la peur au ventre.

Mais le scénario du match a été une surprise. Puisque les Ecureuils du Bénin ont pendant longtemps mené la vie dure aux Supers Eagles du Nigéria.

Et ce sont eux qui ont vite pris annoncé les hostilités en ouvrant le score à la 3ème minute de jeu par l’entremise du capitaine de l’équipe Stéphane Sessegnon sur bon travail de Jodel Dossou (1-0,3’). Ce but a jeté un coup de froid sur le Godswill Akpabio international stadium d’Uyo.

Mais, l’équipe nigériane va rentrer peu à peu dans cette rencontre pour refaire son retard. Les Ecureuils recroquevillés en défense et se projetant rapidement en attaque vont opposer une résistance d’enfer à l’armada offensive nigériane pour finir par céder.

Michael Poté va commettre une faute dans la surface de réparation béninoise et l’arbitre sénégalais va accorder un pénalty aux Super Eagles. Le Lillois  Victor Osimhen va transformer ce penalty et permettre à son équipe de revenir au score (1-1, 45’).

Et c’est ce score (1-1) que les deux équipes sont allées aux vestiaires. A la reprise, les Nigérians ont pris le devant des choses avec des attaques incessantes sur le camp béninois. Mais, ils vont se heurter à un Fabien Farnolle des grands jours dans les 7 mètres 32 béninois.

Mais, comme souvent dans le football moderne, à force de subir le jeu de l’adversaire, on finit par céder. Ainsi, les Ecureuils vont céder une seconde fois dans cette rencontre. Samuel Kalu va réussir à battre Farnolle pour aggraver le score (2-1, 62’).

Et plus rien ne sera marqué dans ce match. Et le Bénin au bout de cette première journée est dernier de ce groupe L car, dans la seconde rencontre, le Lesotho et la Sierra Leone ont fait un match nul (1-1).

Un résultat qui permet aux Super Eagles du Nigéria de prendre seuls la tête du groupe avec 3 points +1 suivi de Lesotho et de la Sierra Leone qui ont chacun un point. Et le Bénin est bon dernier avec 0 point -1. Les Ecureuils peuvent déjà se relancer dans le groupe le dimanche 17 novembre 2019 au stade Charles de Gaulle à Porto-Novo où ils reçoivent la Sierra Leone.

Marcodias Méphis Kiti



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *