ENFANTS APPRENTIS OU VENDEURS : LE PREFET JEAN-CLAUDE CODJIA INTERDIT LA PRATIQUE ET MENACE

87

Le préfet Codjia a interdit la l’exploitation dans le département de l’Atlantique des enfants sous ses toutes formes depuis le 30 octobre 2019. Devenus source de revenus dans les marchés, ateliers et chantiers, l’autorité préfectorale a enfin pris arrêté d’interdiction du phénomène.

Enfants vendeurs ambulants dans les marchés, apprentis dans les chantiers, ateliers …. C’est le quotidien de ces âmes innocentes. Devenus sources de revenus, l’exploitation des enfants dans le département de l’Atlantique sera désormais un vieux souvenir.

Selon l’arrêté N°3 / 167 dep- Atl/SG/SAG/SA/022/SGG 19 du 30 octobre 2019 en son article premier ” il est formellement interdit sur toute l’étendue du territoire du département de l’Atlantique l’utilisation de la main d’œuvre infantile dans les marchés, les ateliers, sur les chantiers et autres zones d’exploitations économiques”. Le préfet a donc pris la mesure des choses à la profanation de la main d’œuvre infantile.

      Le premier responsable du département a aussi instruit les services en charge de la protection des enfants dans l’application stricte  dudit arrêté. Le préfet Jean-Claude Codjia a voulu mettre fin définitivement au phénomène en disposant aussi que <<  Quiconque s’adonne ou tire des revenus d’une telle pratique est sévèrement puni conformément aux dispositions de la loi >>. Les contrevenants de cette décision préfectorale risquent gros.

Maurice Koumassa

 



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *