Entretien avec Maurice Sinha, Directeur général de TBC-Africa-USA : « Nous sommes un pôle d’excellence en matière de formation en anglais au Bénin et dans la sous-région »

136

TBC-Africa-USA, un cabinet pluridisciplinaire de formation en langues, notamment en anglais communicationnel, est agréé par les Universités d’Abomey-Calavi et de Parakou respectivement en 2018 et 2020. Mais en plus de ces agréments, TBC-Africa-USA a signé, ce mercredi 2 juin 2021, un accord-cadre de partenariat avec l’Université d’Abomey-Calavi. Dans cette interview, le Directeur général de TBC-Africa-USA, Maurice Sinha, Consultant et Formateur Bilingue lève un coin de voile sur le contenu de cet accord historique, ainsi que les perspectives de la structure qu’il dirige.

TBC-AFRICA-USA n’est plus à présenter, toutefois, nous serions ravis de mieux la connaître.

TBC-AFRICA-USA est un centre de formation en anglais et de développement professionnel. C’est en effet un cabinet pluridimensionnel. Nous avons plusieurs activités que nous embrassons, mais notre spécialité, c’est la formation en anglais communicationnel. Il a été malheureusement remarqué que beaucoup sont forts à l’écrit, c’est-à-dire qu’ils maîtrisent les structures grammaticales anglaises, parce que notre système national l’a favorisé, mais peu arrivent à tenir une petite communication de 10 minutes, nonobstant leur bagage grammatical. Ce bagage grammatical devient alors inutile. C’est pour résorber cette difficulté que TBC-AFRICA-USA met l’accent sur le communicationnel. A TBC-AFRICA-USA, on ne vient pas prendre des cours spéciaux en grammaire ou en conjugaison. On vient plutôt pour apprendre à communiquer aisément en anglais. Les lacunes grammaticales et celles en conjugaison se corrigent au fur et à mesure que la communication se fait. Nous avons le savoir-faire dans ce sens. Hormis l’anglais communicationnel, nous faisons avec dextérité la traduction des documents de tous genres (anglais-français), et l’interprétation des conférences, réunions, colloques et/ou manifestations bilingues. Au-delà de tout ceci, TBC-AFRICA-USA prépare et forme les étudiants aux différents tests internationaux tels que le TOEFL, GRE, GMAT, SAT, Proficiency. TBC-AFRICA-USA est un cabinet extraverti et comme je l’ai dit, il est multidimensionnel. Voilà, de façon résumée et non exhaustive, nos spécialités. Il est souvent difficile de parler soi-même de ce qu’on fait de bien ou pas, mais sans pour autant verser dans l’autosatisfaction, nous pouvons affirmer que nous sommes un pôle d’excellence en matière de formation en anglais au Bénin et dans la sous-région.

TBC- AFRICA-USA a reçu l’agrément des deux grandes universités nationales du Bénin, c’est-à-dire l’UAC et l’UN depuis respectivement 2018 et 2020 pour la formation et la justification des compétences linguistiques anglaises des étudiants en cycle Master – Doctorat. Depuis lors, quelle est votre appréciation quant à l’usage fait de cet agrément ?

Je voudrais au prime abord rendre grâce à Dieu pour ces agréments que nous avions reçus. N’eut été Lui, nous ne les aurions pas, quoique bons et professionnels fussions-nous. La compétition était rude, mais nous avions par la grâce de Dieu été retenu meilleur centre de formation privé sur le territoire national ; ce qui nous a valu l’octroi de ces agréments. Depuis lors, nous pouvons dire que sous le couvert de ces agréments, nous sommes en train de révolutionner le secteur de la formation en anglais dans presque tous les aspects/domaines. Nous sommes en train de démystifier la langue anglaise, en amenant nos apprenants à aimer ladite langue et briser les barrières apparentes qu’ils se forgent eux-mêmes. Aujourd’hui, il est un secret de polichinelle que le monde universitaire béninois est en train de s’hisser progressivement au rang des universités de la sous-région dont les curricula sont bilingues et presque parfaits.  Ces agréments reçus, non seulement promeuvent TBC-AFRICA-USA dans la sous-région, mais aussi rehaussent l’image de nos universités nationales par le biais de leurs étudiants qui sont désormais très compétitifs sur le marché de l’emploi et des diverses opportunités qui s’offrent à eux, vu la qualité des formations bilingues qu’ils reçoivent.

Quel est l’intérêt de l’anglais pour un étudiant en année de Master ou de thèse quand on sait que sa langue principale est le français ?

Je le disais tantôt, il n’est plus à démontrer que l’anglais s’impose à tous de nos jours, dans tous les domaines. L’étudiant béninois en Master ou en Thèse a besoin d’approfondir ses recherches pour la rédaction de son mémoire. Et par la force des choses, les meilleurs documents scientifiques sont rédigés en anglais, d’où la pour eux d’être bien aguerris en anglais. Hormis les documents en anglais, les meilleures opportunités professionnelles requièrent la connaissance et la maîtrise de la langue anglaise.

TBC-AFRICA-USA vient de signer un accord-cadre de partenariat avec l’Université d’Abomey-Calavi, accord nettement distinct de l’agrément précédemment reçu. De quoi ceci relève-t-il concrètement ?

Comme vous faites bien de le souligner, l’agrément à nous octroyé par l’Université d’Abomey-Calavi est nettement différent de cet accord cadre. Il convient de noter que l’agrément était pour la formation et la justification des compétences linguistiques anglaises des étudiants en cycle Master et Doctorat de l’université. Cette fois-ci, l’accord va un peu plus au-delà. Il entend fixer le cadre juridique et institutionnel de coopération entre les deux entités en vue de développer un partenariat dans tous les domaines utiles au développement et à l’épanouissement de la communauté universitaire. En termes clairs, il s’évertuera à favoriser et promouvoir les relations entre l’UAC et le Cabinet TBC-AFRICA-USA, dont les objectifs sont complémentaires, dans une perspective de renforcement mutuel. Tout ceci n’aurait pas été possible s’il n’y avait pas eu cette marque de confiance et de satisfaction de la part de l’UAC quant aux divers résultats probants dérivés de l’évaluation faite à l’issue de la mise en œuvre des fondamentaux de l’agrément qui nous a été octroyé. C’est le lieu pour moi de congratuler tout le staff de TBC-AFRICA-USA qui n’a et ne ménage au quotidien aucun effort aux fins d’atteindre nos nobles objectifs et par ricochet ces résultats.

Quelles sont vos perspectives quant à la signature de cet accord-cadre ?

A la signature de cet accord, nous espérons pouvoir promouvoir la collaboration et la coordination en matière d’activités pédagogiques, de recherche scientifique entre les chercheurs, étudiants et personnel administratif des deux institutions, promouvoir l’insertion professionnelle des étudiants de l’UAC, élaborer et réaliser des projets basés sur des intérêts communs et porteurs de croissance pour les deux entités dans le domaine de la pratique de la langue anglaise, organiser de façon conjointe des ateliers ou des activités dont les thématiques sont au préalable identifiées, renforcer le personnel du STIPLE, offrir des bourses aux étudiants de licence des écoles et facultés de l’UAC et faciliter toutes autres initiatives conformes au présent accord cadre de partenariat.

Vous venez de parler du renforcement du personnel du STIPLE. En quoi cela consisterait-il ?

Vous l’avez si bien dit, l’une des clauses de cette nouvelle convention entre l’UAC et nous est bien entendu le renforcement du personnel du STIPLE. Sans pour autant nous bomber le torse ou verser dans l’autosuffisance, TBC-AFRICA-USA est pour le moment l’un des centres de formation en anglais disposant d’un laboratoire de langues ultra-performant sur le territoire national. Nous avons des coaches bien formés et très perspicaces dans la gestion de laboratoires de langues. Le STIPLE qui est l’une des entités de l’UAC est aussi nanti d’un laboratoire de langues. Il va donc échoir à TBC-AFRICA-USA la charge de former et de renforcer les capacités du personnel à charge de la gestion dudit laboratoire. Nous avons le savoir-faire et l’expérience requise en la matière. Nous mettrons à leur dispositions tous les rudiments nécessaires a cet effet et même voir dans quelle mesure offrir des stages pratiques au personnel du STIPLE. Nous allons élaborer toute une gamme d’activités à cet effet aux fins d’atteindre nos objectifs.

TBC-AFRICA-USA est réputé être le meilleur centre de formation en langues ici au BENIN. Ce présent accord cadre de partenariat vise-t-il seulement à former et renforcer les capacités linguistiques anglaises du personnel de l’UAC ou bien vous avez d’autres formations linguistiques en vue ?

TBC-AFRICA-USA est un cabinet de formation en langues. Cela sous-entend que nous explorons presque toutes les langues étrangères essentielles et les plus parlées globalement. Quoique l’activité phare de notre cabinet soit la formation en langue anglaise, nous ne nous focalisons pas que sur l’anglais, mais aussi d’autres langues étrangères telles que l’espagnol, l’allemand, le chinois et l’arabe pour ne citer que celles-là. Oui, nous avions exploré avec notre partenaire UAC cette question. Nous sommes pluridimensionnels et allons aussi mettre à la disposition de notre partenaire notre expertise en la matière. Nous allons former au besoin et au cas par cas le personnel et les bénéficiaires issus du rang de notre partenaire en langues étrangères outre l’anglais. Nous pouvons le réitérer chaque fois que besoin sera : nous sommes pluridimensionnels et nantis de grandes expériences en la matière.

En quoi cet accord se montre-t-il favorable à l’UAC en ce qui concerne les tests internationaux qui font d’ailleurs partie des curricula de TBC-AFRICA-USA ?

Il nous plait de rappeler et de souligner que TBC-AFRICA-USA s’est fait avec le temps une très bonne réputation en matière de préparation de ses apprenants aux tests internationaux tels que le TOEFL, le TOEIC et l’IELTS. Les meilleurs scores à ces tests dans la sous-région depuis quelques temps sont détenus par les étudiants issus, préparés et formés par TBC-AFRICA-USA. Ceci relève du sérieux et de la rigueur dont font montre les coaches du cabinet à cet effet. Eu égard a ce nouvel accord cadre, TBC s’engagera à permettre à la communauté universitaire d’acquérir, par la pratique, les connaissances dans la langue anglaise nécessaires pour prendre part avec efficacité aux tests internationaux tels que les TOEFL, TOEIC et IELTS, et par ailleurs, assister les structures de langues de l’UAC à adhérer aux labels de TOEFL, TOEIC et IELTS qui sont reconnus dans le monde entier et crédibilisent les niveaux de langue des apprenants de l’UAC en anglais.

Quel est votre mot de la fin pour conclure cet entretien ?

La tâche est immense et nous en mesurons la portée. Toutefois, je peux vous rassurer que TBC-AFRICA-USA étant fait d’une équipe de jeunes talentueux, professionnels, rompus à la tâche, motivés et aimant leur travail, n’a pas peur de relever le défi de bonne exécution de cet accord. Le travail ne nous fait pas peur à TBC-AFRICA-USA. De plus, nous avons toutes les logistiques idoines pour ce faire. Nous sommes très bien équipés pour répondre à toutes les attentes de nos apprenants et par ricochet de notre nouveau partenaire qu’est l’UAC. L’université d’Abomey-Calavi, est jalouse de ses décisions. Elle suit donc de près tout ce qui se fait. Le partenariat avec elle est donc fiable et clair. Pour conclure cet entretien, je tiens à vous remercier pour cette opportunité que vous nous accordez de parler de TBC et de son partenariat avec l’UAC. Je m’en voudrais ensuite de ne pas remercier l’UAC qui nous renouvelle sa confiance. Je voudrais alors inviter les autres entités universitaires ou non, à emboîter les pas à l’UAC en vue de rendre plus compétitifs leurs staffs. Je voudrais totalement conclure en scandant notre devise TBC-AFRICA-USA : JUST BELIEVE.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *