Enseignement des mathématiques a l’uac: Les apports pour le développement du Bénin

135

MathsLe désamour pour les mathématiques est au coeur des débats qui se font autour du système éducatif béninois. Mais n’est souvent pas dit de manière explicite la contribution réelle de ces sciences au processus de développement du pays. L’Université d’Abomey-Calavi forme chaque année des centaines de mathématiciens qui exercent plusieurs métiers à part l’enseignement.Les mathématiques telles quelles sont enseignées à l’Uac permettent aux diplômés de ces sciences de devenir des pilotes, des architectes, des programmeurs, des enseignants, etc. selon le Docteur Bernadin Kpamingan, chef département Mathématiques informatique appliquée (Mia), les enseignements qui sont dispensés dans son département donnent le bagage intellectuel nécessaire pour continuer les études dans des domaines qui demandent plus de technicité énumérés plus haut en plus de l’enseignement des mathématiques dans les lycées et collèges. Il précise que la vérité mathématique est la même partout. Ce qui est donc enseigné à l’Uac, n’est pas différent de ce qui se fait dans les pays développés. Au-delà de l’aspect technique de la question, Man-su Olowula, étudiant à l’Institut de formation et de recherche en informatique (Ifri) en sécurité informatique, pense que les maths permettent de développer la logique dans le raisonnement. Ce qui selon lui permet de mieux réagir face aux problèmes de la vie quotidienne et de réfléchir plus rapidement. Application des maths à l’informatique DJACOTO Franck étudiant en deuxième année de génie logiciel, pense que les mathématiques sont utiles  pour faire la conception des programmes informatiques. Il explique son affirmation en ces termes : « La programmation demande des opérations (addition, soustraction, multiplication et division) de base pour concevoir les algorithmes et les traduire dans un langage compréhensible par l’ordinateur. Pour la conception des jeux vidéo, la géométrie est très importante, surtout pour les jeux en 3D. ». Donou Dario, étudiant dans la même discipline appuie en ajoutant que les mathématiques sont nécessaires pour la conception de tous les logiciels. Dans la même logique Man su Olowugba affirme que les mathématiques sont utiles pour la sécurité des données numérique : « aujourd’hui, tout tend vers le numérique. Ce qui implique que ce qu’on fait quotidiennement soit numérisé. Donc il faut un système derrière pour sécuriser ces données qu’on met en ligne ». Au-delà de ces compétences qu’on acquiert à l’Uac, le chef département Mia reconnait tout de même que les moyens techniques et les conditions d’études à l’Uac ne permettent pas de donner le meilleur du savoir scientifique aux étudiants. « On a envie de faire les mêmes choses, mais le contexte ne le permet pas toujours. Nous avons besoin de faire beaucoup plus de séances de TD et de plus en plus les salles ne sont pas disponibles. On fait des semestres de 2 ou 3 mois et on dit qu’on valide. Nous avons besoin de plus de temps  de présence devant les étudiants, ce que le système permet de moins en moins. C’est assez frustrant de savoir que vous êtes payé pour, vous avez du savoir à transmettre, mais vous n’arrivez pas à le faire. »



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *