FAIT INSOLITE AU TOGO: Au nom du vodoun l’artiste YAYOO brûle une bible.

201

Le rapeur YAYOO privilège la religion endogène. La preuve, lors de la fête du vodoun le dimanche 10 janvier 2021 ce dernier incendie une bible pour prouver son appartenance à cette religion.

Incroyable mais vrai, une bible brûlée au nom du vodoun. En effet, dans un direct sur sa page facebook le rapeur YAYOO brûle une bible pour défendre la religion endogène. Connu pour son attachement au culte vodoun, le chanteur togolais a commis ce “forfait” avec beaucoup de plaisir dans l’ultime but de choquer les christianistes qui sont pour lui des aliénés.”c’est la bible, ils ont pris ça pour nous aliènés en Afrique… ” tels sont les premiers mots prononcés par ce dernier dans une vidéo d’environ dix minutes. Plus loin, il déclare “j’ai décidé de brûler ça, ce bouquin d’aliénation, la bible, je l’ai brûlée au nom de mes ancêtres,au nom de toutes ces âmes qui ont été brûlées, mutilées. Décidé, ce rappeur déclare être prêt a répéter son acte chaque 10 janvier en signe de son appartenance “des cheveux aux orteils” au culte vodoun. A ce propos il déclare: “c’est le rituel maintenant. Je vais brûler une bible, je vais brûler tout ce qui concerne une religion jusqu’à ce que leur religion quitte l’Afrique.”

La rédaction (promotion 2020)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *