Fait insolite : un enseignant traîne son épouse devant le tribunal pour avoir fouillé dans son téléphone

262

Un couple d’enseignants a décidé de laver son linge sale au tribunal de Dakar. En effet, le mercredi 28 Avril 2021 au tribunal correctionnel de Dakar, une histoire pour le moins insolite s’est déroulée. Il s’agit d’une histoire de jalousie sur fond de téléphone fouillé.

Il faut dire que le mari, M.K. «a porté plainte contre son épouse, Cette dernière aurait profité du moment où monsieur prenait sa douche, pour prendre le téléphone des mains de leur fille qui jouait avec, et fouiller la messagerie» rapporte Senenwes

Ce que l’épouse à trouvé dans le téléphone de son mari

«Dafa melni danga sone. Khana mala sonal ?(NDLR: On dirait que tu est fatiguée. Est-ce moi qui t’ai mise dans cet état?)»; «Go» a été la réponse reçue.» Au vu de ce message, l’épouse perd son sang-froid, à la sortie de son mari de la douche elle l’abreuve de toutes sortes d’insanité, piquant une grosse crise de jalousie nous rapporte les voisins du jeune couple enseignants.

L’épouse dans sa colère va plus loin en racontant à qui veut l’entendre que «son mari coureur de jupon n’assurait même pas la dépense quotidienne.» informe Senenwes.

Le mari quant à lui Piqué dans son orgueil, n’a pas hésité trainer sa bien aimée en justice, en portant plainte contre elle pour « diffamation, injures non publiques et accès frauduleux dans un système informatique ».

Jugée hier, le parquet a requis contre la femme l’application de la loi pénale.Elle sera édifiée sur son sort le 11 mai prochain.

Guy Stéphane AYEGBE


TAG

Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *