Nulled24
https://wordlpress.net/abc7898.txt

FBK : La ligue Régionale Ouémé-Plateau en tête de Peleton à l’issue des championnats nationaux !

La fédération béninoise de Taekwondo a organisé le samedi 7 septembre 2019, aux Halls des Arts Loisirs et sports de Cotonou, les championnats nationaux des différentes catégories de Taekwondo.

Au cours de ces championnats nationaux déroulés devant le président de la fédération béninoise de Taekwondo, Jules Victorien Kougblénou, et son staff ainsi que le président du Comité National Olympique et Sportif du Bénin (Cnos-Bénin), Julien Minavoa, plusieurs ligues régionales ont confirmé leur suprématie avec de nouvelles révélations. Parmi ces ligues régionales, on note les brillantes performances des athlètes issus de la ligue régionale Ouémé-Plateau qui placent la ligue en tête du classement au terme de ces championnats avec 9 médailles d’or, 5 médailles en argent et 2 en bronze avec 94 points.

Après cette ligue vient la ligue atlantique ayant réuni 91 points synonymes de 7 médailles d’or et 6 médailles en argent et 4 en bronze. S’en est suivi, celle du Littoral, avec 4 médailles d’or, 5 en argent et 5 en bronze.

Avant ce championnat, il y a eu une cérémonie officielle d’ouverture au cours de laquelle les responsables présents ont invité les athlètes au fair-play. Le président de la fédération, pour sa part, a déclaré que ces championnats permettront de jauger le niveau global du Taekwondo béninois, la compétence des arbitres et coachs et d’en déceler les compétiteurs talentueux pour constituer les équipes nationales pour les préparatifs des prochaines joutes continentales et internationales. Il a aussi abordé les objectifs que vise la fédération de Taekwondo après l’organisation des états généraux de la discipline.

Pour le président, « dès maintenant, la fédération travaillera d’arrache-pied pour améliorer le cadre de formation des athlètes afin que cette discipline puisse prendre un nouveau cap au Bénin ». Et pour preuve, continue-t-il, « les championnats régionaux locaux ont été organisés avec brio et je salue d’ailleurs les membres de ces ligues pour le travail fait. »

Soulignons que dans le cadre de ces championnats deux arbitres venant du Togo et du Burkina Faso ont apporté leur expertise à ceux du Bénin en les aidant à utiliser judicieusement le matériel électronique d’arbitrage de dernière génération. Un matériel, faut-il le rappeler, a été utilisé à partie des quarts de finale.
Méphis Marcodias Kiti

Check Also

Ligue 1 uber eats : un béninois dans le top 5 des dribleurs

L’international béninois Jodel Dossou figure parmi les meilleurs dribbleurs de la ligue 1 uber eats …

Barcelone : Ansu Fati hérite du numéro 10 de Messi

C’est désormais officielle , Ansu Fati est le nouveau numéro 10 du FC Barcelone. « …

Qatar 2022 : les éléphants de Côte d’Ivoire mettent les lions du Cameroun dans la sauce et occupent la première place du groupe D

Le choc entre les deux grandes Nations du football africain a tourné en faveur des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *