Breaking News
Home / Accueil / Fermeture des restaurants universitaires à l’UAC : Le président de l’UNEB s’enquiert du bilan

Fermeture des restaurants universitaires à l’UAC : Le président de l’UNEB s’enquiert du bilan

Le président de l’union nationale des étudiants du Bénin, Jacques Toboko, a effectué une descente dans les restaurants de l’université d’Abomey-Calavi le mercredi 31 juillet 2019. Ladite descente rime avec la fermeture effective des restaurants universitaires pour un bilan annuel des prestations.

S’enquérir du bilan annuel des prestations et confirmer la fermeture effective des trois restaurants universitaires. C’est l’objectif poursuivi par le président de l’UNEB en effectuant une sortie sur les trois différents restaurants universitaires de l’UAC (BID, U et U annexe), ouverts officiellement le 24 avril 2019 et fermés le 31 juillet 2019, soit environ quatre mois de prestation au service des étudiants durant l’année académique 2018-2019 ; année qualifiée de spéciale par le personnel du centre des œuvres universitaires et sociales chargé de la restauration ; le nombre de plats étant réduits avec le démarrage tardif des activités.

En effet, la cheffe division de la restauration (CDR) des trois restaurants, Rosalie Nonga, explique que « normalement, il est recommandé de faire 800 plats par restaurant, mais compte tenu du retard nous avons seulement fait la moitié ». La cheffe-restaurant annexe, Mariette Honvo, abonde dans le même sens et confirme les propos de la CDR. Pour elle, cette année, il y a amélioration au niveau des plats malgré la réduction à moitié.

Par ailleurs, du lundi au vendredi cinq différents mets sont servis aux étudiants. Il s’agit notamment de 400 plats de riz gras au poulet, de 300 plats de haricot ou voandzou au poisson par quinzaine, de 400 plats de pâte alimentaire aux œufs, de “atassi” au gari avec poisson de 400 plats et 500 plats de couscous au poulet. La CDR pense que les étudiants sont satisfaits des services rendus. « Nous, nous faisons tout pour les satisfaire, c’est à eux de nous dire ce qui manque étant donné que l’homme est un éternel insatisfait. Néanmoins nous présentons nos excuses à ceux qui se sentent insatisfaits », a-t-elle ajouté.

La prestation des restaurants universitaires a connu son épilogue et les yeux sont désormais rivés sur celle de l’année académique 2019-2020 malgré la présence des étudiants dans les résidences universitaires qui fermeront strictement leurs portes le 31 août prochain.

 

Ange Marie (Stag) et Justine Laourou

Check Also

Deuxième édition du Forum du vivre ensemble: Le président Fortuné Ahouissou et ses collaborateurs gagnent le pari d’une bonne organisation. Lomé la capitale togolaise a abrité les 28,29 et 30 novembre dernier la deuxième édition du Forum du vivre ensemble. L’activité a connu la participation des jeunes dudit espace. “Place de l’entrepreneuriat communautaire dans la gouvernance socio-économique des États membres du Conseil de l’Entente” ,c’est le thème choisi pour cette nouvelle édition du Forum du vivre ensemble.Les travaux ont eu pour cadre l’ enceinte du complexe Agora Senghor. A la cérémonie officielle de lancement des activités , Dr Ouro-Djobo Samah, directeur du Centre régional de formation en entretien routier ( CERFER) , une institution spécialisée du Conseil de l’Entente a loué cette initiative de l’OCJE ( Organisation du Conseil des jeunes de l’Entente) qui vient prouver selon ses dires que << la jeunesse est capable du meilleur>>. Pour finir, il va saluer l’endurance du président de l’organisation Fortuné Ahouissou et toute son équipe pour la persévérance et la témérité avant d’inviter les différents participante à profiter de ce Forum pour davantage faire promouvoir le vivre ensemble dans l’espace Entente .Biram Amouzounvi , Sèdjro Vénunye ,Hermas Atingli, Laure Amoussou- Amana ,Élie Apédo et Miguelle Houéto sans oublier Marilyse Adjanonhoun ont été les formateurs retenus pour la présente édition. Ils ont entretenu leurs frères et sœurs sur des thématiques touchant à leur quotidien. On peut énumérer ” leadership entrepreneurial: un défi pour la jeunesse de l’espace de l’Entente “, “Stratégies de mobilisation des ressources pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs dans l’espace Entente”, ” Femme leader, femme autonome et femme entrepreneure” pour ne citer que celles là. Même avant le départ de toutes les délégations, le Conseil de l’Entente a adressé ses félicitations à tout le comité d’organisation. La troisième édition aura lieu dans un pays qui sera désigné lors d’une séance de travail entre les différents responsables de l’OCJE et les coordinateurs . Le Forum du vivre ensemble a connu la présence des jeunes des cinq pays membres du Conseil de l’Entente ( Bénin, Niger, Togo, Burkina-Faso et Côte d’Ivoire).

 Lomé la capitale togolaise a abrité les 28,29 et 30 novembre dernier la deuxième édition …

1ère journée de la Coupe CAF : ESAE chute d’entrée devant RS Berkane

  Pour sa première en match de poule de la coupe CAF, ESAE s’est lourdement …

BENIN/FOOTBALL/LIGUE 1: LES STATISTIQUES A RETENIR APRES 7 JOURNEES

À l’issu de la 7ème journée, les filets ont tremblé à 12 reprises soit un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *