Tincy, Adjagoni, carte sur table

Gatien Adjagoni sur carte sur table d’océan FM : Le président de ANPEBP apprécie les actions du président de la République

123

Invité sur l’émission carte sur table de la radio océan FM, Gatien Adjagoni est intervenu sur les réalités du secteur dont il est le président et opiné sur les actions du président de la République, le président Patrice Talon.

Dans un premier temps, celui-ci ,Président de l’Association Nationale des Propriétaires et Exploitants de Boulangeries et Pâtisseries du Bénin, a levé un coin de voile sur la fermeture de 21 boulangeries au Bénin. Pour lui, ceci est dû à un ensemble de problèmes, dont l’utilisation de produits prohibés, l’absence de règle élémentaire d’hygiène, le manque de formation diplômante, l’installation de ces boulangeries sans autorisation de la tutelle.

Loin donc d’accuser le régime en place, il a plutôt félicité celui-ci pour les efforts mis en place pour le bien être des Béninois. Par ailleurs, dans cette même logique, celui-ci a invité à une mise aux normes << sans quoi, il n’y aura pas une remise en activité de ces structures >>.

Sur un autre point, Gatien Adjagoni a opiné sur les vingt mois de gouvernance du Président Patrice TALON. Pour lui, cette gouvernance est marquée par une bonne volonté, de la méthode et une stratégie de diversification de l’économie nationale. Sans tarir de mots, le numéro 1 de la Commission de l’Économie et des Investissements à la CCIB a avoué que beaucoup d’efforts sont faits pour relever le bénin.

Par ailleurs, sur la question de la situation sociale, il note une avancée avec pour conséquence entre autres : l’amélioration de la sécurité publique, le prêt minimum pour la microfinance qui s’élève à cinquante-mille de nos francs, la création d’emploi à travers l’avènement des Bénin-taxi.

Tout de même, l’invité précise une baisse du niveau d’achat, le panier de la ménagère végète toujours dans ses mauvais jours. Toujours au contact de la population, le Président du creuset MITCHITÉ s’engage à accompagner les artisans dans le montage de leurs différents dossiers de financement.

Plusieurs autres sujets ont été abordés par le 49e invité de l’année 2017 de Cartes sur table. Il s’agit entre autres de la lutte contre la corruption, la lutte contre les faux médicaments, le RAVIP, la réforme du système partisan.

 

Sylvestre DOSSA



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *