GNON DOUE GOUNOU TAMOU : Une talentueuse en évolution dans l’arène du football

126

Gnon Doué GOUNOU TAMOU est  étudiante en première année de géographie à l’université d’Abomey-calavi. Amoureuse   du football, elle fait ses débuts avec l’équipe féminine de football du journal Le Héraut.

Née à Brignamaro dans le département de l’Atakora, fille de Wari Clémentine et de Tamou Gounou ; Gounou Tamou Gnon Doué est de teint noir, d’une  taille de  1,66 mètre. Demeurant à Cadjèhoun, une  jeune fille, âgée de 20ans, elle  obtint  son Certificat d’Etude Primaire(CEP) en 2012 au CEG l’Océan  à Cotonou. Apres son cep, elle poursuit ses études secondaires dans le même collège où elle obtient en 2015 le Brevet d’Etude du Premier Cycle(BEPC).Elle décide de finir ses études secondaires ensuite, au CS LICA d’Abomey-calavi où elle obtient en 2017 son BAC. Actuellement étudiante en première année de géographie  à l’UAC. Passionnée aussi du journalisme, elle s’est inscrite au journal Le Héraut où elle fait également  partie du club de foot féminin du dit journal .GOUNOU Gnon Doué aime beaucoup les activités sportives et rêve d’être professionnelle du foot. Igname pilée avec sauce d’arachide est sa  prédilection alimentaire. Chrétienne catholique de confession religieuse. Elle  occupe ses passe-temps se  à  écouter la musique et en jouer au football.

 

Aurore KINDJI (STAG)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *