Hermine Orou Berou, présidente de l'Ong African Beauty

HERMINE OROU BEROU A PROPOS DU CONCOURS MISS AFRICAN BEAUTY : « Notre objectif est de montrer au public qu’en étant noire, on peut être intelligente, belle et vivante »

98

Dans l’optique de valoriser la femme au teint noir, l’Ong “African Beauty“ organise le 21 avril 2018 un concours dénommé ‘’Miss African Beauty’’. Ce concours se résume en la mise en compétitions des élèves et étudiants de 15 ans et plus ayant conservé naturellement leur peau sans l’utilisation de produits chimiques. Ici, la première responsable de l’Ong Hermine OROU BEROU donne plus de précisions sur l’initiative.

Le Héraut : Présentez-nous African Beauty ?

L’Ong African Beauty est une organisation qui s’est donnée pour objectif de lutter contre la dépigmentation. Ainsi, elle s’engage a lutter contre l’utilisation des substances chimiques contenues dans des produits cosmétiques causant la dépigmentation et de promouvoir l’utilisation des produits naturels. Ceci, elle le fait en passant par la sensibilisation de la population. Cette sensibilisation se fait dans les écoles, et surtout dans les lieux publics. Nous avons prioriser cette méthode pour toucher surtout les jeunes filles et leur faire comprendre que ça ne sert à rien de se dépigmenter pour se rendre belles. On leur apprend à s’accepter, à s’aimer et à conserver leur peau naturelle.

À propos du concours Miss African Beauty que vous organisez, qu’en est-il réellement ?

L’Ong African Beauty a décidé d’organiser ce concours pour encourager surtout les jeunes à garder leur peau naturelle. Notre objectif est de montrer au public et à la population béninoise qu’en étant noire, qu’en s’acceptant tel qu’on est, on peut être intelligente, belle et vivante. Dans sa phase pratique, le concours va rassembler principalement les jeunes filles de douze établissements de la commune d’Abomey-Calavi. On aura donc douze Miss. Une présélection sera donc faite dans chaque établissement afin de désigner les douze Miss qui vont compétir.

Comment s’inscrire au concours ?

Pour s’inscrire, il faut avoir la peau naturelle. Il faut être les élèves du second cycle ou étudiantes dans n’importe quelle université. J’insiste sur le fait qu’il faut être vraiment naturel. Être une fille qui n’a jamais utilisé des produits chimiques pour se dépigmenter. C’est alors que viendra en deuxième position l’intelligence. Ceci pour montrer qu’on peut être noire et intelligente.

Quels sont les prix à gagner ?

La gagnante du concours repartira avec une moto. La première dauphine aura un ordinateur plus une imprimante et la deuxième, une tablette. Mis à part ça, il y aura des lots et toutes les douze auront à gagner des produits bios, des coffrets de produits bios. Chacune d’elles repartira avec un portable Android, ceci pour les encourager à garder leur teint.

Un mot pour conclure l’entretien

J’invite toute la population de Calavi à se mobiliser et à participer massivement à ce concours Miss. Pour les jeunes filles qui se sentent intéressées par l’activité et qui remplissent les conditions, qu’elles se manifestent ou nous contactent au 67 63 99 7 ou au 95 68 10 44.

 

Réalisation : Victoria DOGUE & Suzane BIEMBE (Stags)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *