Réal Madrid

IMPASSE AU RÉAL MADRID : La maison blanche fini-t-elle par sombrer ?

101

 

Champion d’Europe en titre, le Réal Madrid peine à séduire cette saison avec une décevante quatrième place au classement de la Liga après 20 journées disputées. Une baisse de forme qui est plus qu’inquiétante vue la rencontre qui s’annonce  en ligue des champions face au Paris Saint Germain.

Bien que qualifié pour les huitièmes de finale de la ligue des champions, le Réal Madrid traverse une situation très alarmante : Déjà 6 défaites toutes compétitions confondues soit autant que sur l’ensemble de la saison dernière. En 20 journées de Liga, le Réal a disputé 19 matchs (un match en retard) pour seulement 10 victoires, 5 nuls et 4 défaites. Le club enregistre en effet son pire début de saison depuis 2008-2009.

À l’époque, le club merengue comptabilisait 38 points à la même étape du championnat, donc mieux par rapport à la saison actuelle. Doté de soldats, de vétérans expérimentés, de jeunes prometteurs, le Réal Madrid de la saison dernière avait tout. Le malheur du club merengue a été le mercato d’été, période au cours de laquelle, l’écurie a vu certains de ses éléments importants prendre la porte.

Il s’agit notamment de James Rodriguez, Pepe, Danilo et Morata. Le club cette saison est donc moins armé. Si la qualité est toujours au rendez-vous, le potentiel, l’expérience manque pour un Réal Madrid qui a un banc de touche moins fourni tant en quantité qu’en qualité. L’autre chose, c’est le trio Kroos-Modrić-Casemiro qui est moins influent que la saison dernière.

Les statistiques montrent d’ailleurs moins de passes réussies et plus de passes latérales ou vers l’arrière pour les trois ogres de Zidane, contrairement à la saison écoulée où ils étaient incontestablement la pièce maîtresse de la bonne saison de l’équipe. Par ailleurs, le Réal n’a pas investi pour remplacer les joueurs à vocation offensive partis l’été dernier. Une situation qui taraude vue le marasme que traverse le front offensif de la maison blanche.

L’actuel ballon d’or France football et meilleur joueur FIFA en titre ainsi que le Français Karim Benzema sont d’ailleurs tenus responsables de cet état de choses. Le Portugais compte seulement 6 buts en Liga cette saison (son pire bilan statistique depuis son arrivée au Réal en 2009) et 2 pour le Français. Gareth Bale, perturbé par des blessures répétées a pu, cahin-caha, inscrit 6 buts lui aussi.

Soit seulement 14 buts pour la BBC. Ce qui signifie que, même Lionel Messi à lui tout seul (19 buts) a fait mieux que toute l’attaque madrilène. Un désastre !

Zidane sur une pente glissante ?

 Après une première saison et demie réussie à la tête du Réal Madrid avec notamment deux Ligues des champions remportées de suite, l’entraîneur peine à convaincre cette saison et se retrouve parfois dans des situations énigmatiques. Lui et sa politique ont de moins en moins de défenseur dans la capitale espagnole. Son équipe a du mal à jouer sans ballon et prend beaucoup de but en contre.

Il ne parvient donc pas à faire fructifier sa domination pourtant bien présente. Le Réal a également du mal à occuper l’espace entre le milieu et l’attaque car il ne dispose pas de la précision qui était la sienne la saison dernière dans les petits espaces. Une tactique jugée donc cauchemardesque par les fans merengue qui exigent plus de leur entraîneur.

L’on se souvient de Rafaël Benitez qui avait pris 37 points en Liga lorsqu’il a été limogé par Pérez après 18 matchs en Janvier 2016. Zidane cette saison en a pris 35 après 19 journées de Liga. La fin de l’ancien attaquant de la maison blanche serait-il entrain de se faire sentir ?

En tout cas Zidane lui-même est conscient qu’ «il joue sa place face au Psg le 14 février prochain». L’élimination en coupe du Roi face à Leganes fait à coup sûr dandiner encore plus son fauteuil.

Bidossessi Alexandre AYADJI (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *