Inhumation de Robert Mugabé : pourquoi sa femme est condamnée à donner cinq vaches et deux chèvres ?

251

Au Zimbabwe, l’ancienne première dame, Grace Mugabe a été condamnée par un tribunal traditionnel à donner cinq vaches et deux chèvres pour avoir enterré son mari de manière jugée inappropriée.

Un tribunal traditionnel a condamné la veuve de l’ancien président Robert Mugabe à donner des vaches et chèvres pour avoir inhumé son mari de manière inappropriée.

Réuni jeudi matin en l’absence de l’accusée, le tribunal traditionnel a reproché à Grace Mugabe d’avoir enterré son mari, mort en 2019 à l’âge de 95 ans, dans la cour de sa maison natale de Kutama, à 90 km à l’ouest de la capitale Harare.

Selon l’AFP, le chef Zvimba, né Stanley Mhondoro, a affirmé que M. Mugabe était censé être enterré à un endroit choisi par sa mère ou la famille dans laquelle il est né. Il a réclamé l’exhumation du corps et une ré-inhumation conforme à la coutume. L’actuel président, Emmerson Mnangagwa, souhaiterait qu’il soit inhumé au Panthéon national des héros de la « lutte de Libération », à Harare.

Poussé à la démission en 2017, Robert Mugabe, leader historique de la lutte anti-colonialisme est décédé en 2019 à l’âge de 95 ans. Il a dirigé son pays sans partage jusqu’à environ trois décennies.

Guy Stéphane AYEGBE



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *