INSCRIPTION EN LIGNE À L’UAC : Mission impossible jusqu’à ce jour

96
Vieille de près d’un demi-siècle, la première et la plus grande université du Bénin traine un problème qui traverse les ans : l’impossibilité des inscriptions en ligne dans un monde où le développement numérique fait rage.

L’Université d’Abomey-Calavi, la plus grande université du Bénin est vieille de quarante-neuf (49) ans. Toujours est-il qu’elle résiste à la modernité. Dans un vingt-et unième siècle où le développement du numérique fait rage, et dans un contexte où le Bénin révélé dans son programme d’actions entend généraliser l’usage du numérique dans le secteur de l’éducation et de la formation, il est impossible de s’inscrire toujours en ligne à l’Uac. Sur le site de l’université, www.uac.bj, on y trouve que les étapes à suivre et les pièces à fournir pour ce qui est des inscriptions. Rien de plus. En d’autres mots, il faut se rendre aux services de scolarité de l’Uac avant de prétendre s’y s’inscrire pour suivre les formations. Une réalité qui ne facilite pas la tâche à plusieurs étudiants, nationaux ou étrangers, qui y suivent des formations ou qui y veulent.

Pour une Uac qui compte en son sein 05 facultés classiques, 18 établissements à vocation professionnelle (écoles et instituts), 10 écoles doctorales ; qui ramasse de trophées depuis des années dans l’espace sous-régional et bien au-delà ; qui compte des centaines de milles d’étudiants, il est plus que nécessaire de faire le grand ménage. Avis donc à l’équipe rectorale portée par le recteur, Maxime da-Cruz, et au gouvernement.

 

Taïwo Ayola ONIONKITON



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *