Insécurité au Burkina Faso : PLUSIEURS MORTS DANS UNE ATTAQUE MEURTRIÈRE AU NORD DU PAYS.

108

Des villages de la commune de Seytanga (nord du Faso) ont subi dans la nuit de lundi 26 à mardi 27 avril 2021, les assauts dindividus armés. Plus dune dizaine de morts sont à déplorer.

« Une dizaine de morts » selon le gouvernement, une « quinzaine » selon un élu local ; la nuit de lundi à mardi, n’a pas été paisible dans le nord du pays des hommes intègres. Des attaques meurtrières ont été menées contre des villages de la commune de Seytenga.

Le ministre burkinabè de la Communication Ousseni Tamboura, a fait état (dans un communiqué ce mardi soir) « d’incursions d’individus armés dans plusieurs localités du Sahel à savoir : Sofokel, Yatakou, Tao et Seytenga — dans la province du Séno ».

Toujours selon le ministre, les terroristes auraient posé des actes « d’intimidation, de pillages et d’assassinats sur des populations civiles » et le bilan serait « d’une dizaine de morts ». Une donnée pas du tout partagée par un élu local de la région qui évoque quant à lui une quinzaine de morts et 5 enlèvements.

Notons que le Burkina Faso est sujet, à des attaques terroristes d’ampleur ayant fait plus 1 300 morts environ et près d’un million de déplacés depuis 2015.

Nikita HOUEDEHOU (stag)


TAG

Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *